Articles les plus récents

dimanche 19 novembre 2017
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Carte interactive du Kurdistan

Voir en plein écran
Cette carte fait l’objet d’un travail régulier, fondé sur des recherches auprès de sources dignes de confiance, avec une mise à jour régulière deux à trois fois par semaine, si nécessaire, en fonction des informations géographiques sur les opérations militaires. Elle est directement accessible depuis l’onglet « Carte du Kurdistan » en haut à gauche du site. Les mises à jour sont mentionnées en sous-titre et sont signalées régulièrement sur le compte twitter @AmKurBret. Merci à @Syria_Rebel_Obs ; @Kobane_YPG ; @MarkMonmonier ; @DefenseUnits ; @deSyracuse ; @ChuckPfarrer ; @anfenglish ; @jackshahine ; @comcen76 ; @_paulo34 ; @ColdKurd ; @Avashin ; @sylezjusz
Il s’agit d’une carte dynamique régulièrement complétée. La quantité d’information présentée peut cependant nuire à la lisibilité quand le niveau de zoom est bas (« + / - » en haut à gauche), en ce cas cliquer sur « Légende » en bas à droite (...)

jeudi 23 novembre 2017
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Festisol en décembre à Rennes : « Open the border » de Mikael Baudu

Février 2016, Saïf, Tarik et Sévé tentent pour la dixième fois de traverser la mer Egée, ce sera la bonne. Une semaine plus tard ils arrivent à Idomeni à la frontière grèco-macédonienne. 14 000 réfugiés entassés autour d’abris de fortune sous la pluie et dans le froid. Leur rêve d’Europe se fracasse sur la dure réalité. Pendant des mois ils vont vivre dans ces conditions précaires, forts d’une volonté inébranlable : passer de l’autre coté de la frontière. Elle est là, toute proche, inaccessible derrière une double rangée de barbelés. Ces jeunes Yézidis ont vu leur vie basculer en août 2014 lorsque les troupes de Daesh ont attaqué leur village. Depuis ils n’ont qu’un but, rejoindre l’Allemagne pour y vivre une nouvelle vie, loin des lieux du génocide qui a frappé leurs proches. Un voyage dangereux, dans des conditions de vie inhumaine, où l’on côtoie la mort, le pire et le meilleur, l’abnégation des bénévoles et la (...)

jeudi 23 novembre 2017
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Festisol en décembre à Rennes : exposition photographique de Tony Rublon

Une mission des Amitiés kurdes de Bretagne avait l’intention de se rendre en octobre 2016 à la rencontre des Yézidis dans les montagnes de Şengal (Sinjar). La délégation a dû faire demi-tour pour manifester sa solidarité avec Diyarbakir, dont l’arrestation des co-maires Gültan Kışanak et Firat Anli constituait un évènement éminemment tragique, tout en demandant à deux de ses membres de continuer la route qui devait les conduire jusque dans cette région où, déjà, rien n’allait plus entre le PDK ? de Barzani et les Yézidis. Ils y recueillirent des témoignages et en revinrent avec des photos qui seront exposées au public pour la première fois :
Maison internationale de Rennes, 7 quai Chateaubriand, galerie d’exposition de l’espace international Pierre Jaffry
du 1er décembre au 6 décembre, de 10h à 12h30 et de 14h00 à 18h00
André Métayer
Sinjar : ce que nous disent les ruines
Dans la nuit du 2 au 3 août 2014, (...)

jeudi 23 novembre 2017
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Grande Marche « Liberté pour Öcalan – Solidarité avec la révolution au Kurdistan » de Luxembourg à Strasbourg, 8-17 février 2018

Le comité "Liberté pour Öcalan et les prisonniers politiques" invite tous les amis des Kurdes à la marche « Liberté pour Öcalan – Solidarité avec la révolution au Kurdistan » de Luxembourg à Strasbourg, du 8 au 17 février 2018 :
Cher-e-s ami-e-s,
Depuis la Grande Marche de l’année dernière, nous avons remporté des victoires considérables dans notre lutte pour une société libre, sans Etat, débarrassée du pouvoir et de la violence. Par son engagement pour la démocratie radicale, l’écologie et la libération de la femme, et grâce à son approche visionnaire, le Mouvement de Libération Kurde est devenu un acteur-clé au Moyen-Orient. Suite à la libération de Raqqa, ex-capitale de l’Etat Islamique (EI ?), le projet de Fédération Démocratique de Syrie du Nord prend de plus en plus forme. Au Kurdistan et au Moyen-Orient, le Mouvement kurde a démontré sa capacité à rassembler des populations différentes autour de projets (...)

mardi 21 novembre 2017
par  Amitiés kurdes de Bretagne

La démocratie locale suspendue en Turquie, solidarité avec les maires kurdes destitués et incarcérés

La répression contre les municipalités kurdes et les maires démocratiquement élus en Turquie a pris une dimension insoutenable, au mépris de tous les accords internationaux sur les gouvernements locaux. La répression en cours a pratiquement invalidé les résultats des élections locales de mars 2014. La démocratie locale est suspendue.
État des lieux
• Dans 77 municipalités, les tâches et pouvoirs du maire, de l’assemblée municipale et du conseil municipal ont été transférées à des fonctionnaires nommés par le gouvernement central ; • 89 co-maires kurdes ont été arrêtés (dont 37 femmes) et incarcérés ; • 152 co-maires ont été destitués par le ministère de l’Intérieur (dont 76 femmes).
Hişyar Özsoy, député et vice-coprésident du Parti démocratique des Peuples (HDP ?) chargé des relations extérieures, fait le constat dramatique : il est devenu impossible de garder une trace du nombre précis des membres du conseil municipal (...)

samedi 18 novembre 2017
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Sur les chemins kurdes

En rentrant de Saint-Macaire-en-Mauges, où il avait été question, au cours d’un débat animé, de « quel avenir pour les Kurdes » et où j’ai fait la rencontre de l’auteure de « Sur les chemins kurdes », Marie Odile Pagniez, j’ai retrouvé le livre près de ma table de travail : il était en haut de la pile mais, honte sur moi, je ne l’avais pas lu !!! Tout juste feuilleté pour regarder les dessins, de très jolies aquarelles à la fois naïves et réalistes, de Laurent Girault-Conti, co-auteur de l’œuvre, éditée par Albin Michel en 1991. Laurent Girault-Conti, peintre, est aussi photographe, photographe à l’ancienne, qui travaille toujours en argentique et qui corrige lui-même ses tirages, au pinceau à trois poils.
Un pays tant aimé qui n’existe pas
« Un pays tant aimé qui n’existe pas ». Cette phrase en exergue n’est pas sans rappeler le film « Kurdistan je reviens d’un pays qui n’existe pas » projeté au festival de (...)

mercredi 15 novembre 2017
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Du Kurdistan à Saint-Macaire

A quelques 3 500 km du Kurdistan, ce vendredi soir, Laurent Girault-Conti, artiste et photographe membre des Amitiés kurdes de Bretagne (AKB) à l’origine de cette rencontre à Saint-Macaire-en-Mauges, regarde l’heure, encore quelques minutes avant le début, s’inquiète. Combien seront-ils à braver le temps maussade et la nuit tombée ? Et si le public ne venait pas ? Mais peu à peu, la salle de la médiathèque Saint Exupéry s’anime au gré des arrivées. On rajoute des chaises, des verres pour le pot de l’amitié, des livres des intervenants sur la table d’accueil... Bien sûr, il serait exagéré de parler de foule mais l’assistance de plus d’une vingtaine de personnes dans cette petite ville de 7200 habitants est rassurante. Le sort des Kurdes ne laisse pas indifférent. La meilleure preuve, la venue depuis la Vendée de trois membres d’une toute nouvelle association pro kurde.
La rencontre des Kurdes n’est jamais un (...)

mardi 14 novembre 2017
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Le Kurdistan d’Irak et d’Iran frappé dimanche soir par un violent tremblement de terre

Au moins 421 personnes ont été tuées et plus de 7 300 personnes blessées dans un tremblement de terre de magnitude 7,3 qui a frappé dimanche soir le nord-est de l’Irak et des régions frontalières en Iran. Ces bilans sont provisoires et ne cessent d’augmenter. Les secousses ont également été ressenties en Turquie
relate Ouest-France dans son édition numérique du 13/11 qui précise :
le tremblement a été enregistré à une profondeur de 25 kilomètres à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de la ville d’Halabja, dans une zone montagneuse de la province irakienne de Souleimaniyeh.
Voir en plein écran
Selon une dépêche de l’AFP, Darbandikhan, localité montagneuse du Kurdistan irakien serait la localité la plus touchée d’Irak. On redoutait que le barrage de Darbandikhan n’ait été touché au point que les habitants de la zone sud de la ville ont été priés de quitter les environs. Mais c’est province de (...)

mardi 7 novembre 2017
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Gültan Kışanak, maire de Diyarbakir, destituée et emprisonnée : intervention de Nathalie Appéré, maire de Rennes

Des liens profonds unissent depuis 1979 les deux villes métropoles, Rennes et Diyarbakir. Nathalie Appéré, maire de Rennes, ne manque de le rappeler à chaque intervention en faveur de son alter ego de Diyarbakir, Gültan Kışanak, qu’elle a reçue en décembre 2015 : le courant est passé entre ces deux femmes, nouvellement élues, prêtes à continuer cette coopération technique, humaine, solidaire, engagée depuis plus de trente ans. Répondant aux priorités définies par Diyarbakir, la Ville de Rennes a apporté par le passé son appui dans le domaine du logement et de l’urbanisme. Dans le cadre d’une convention de partenariat avec l’Agence française de Développement, engagée financièrement à hauteur d’un prêt de dix millions d’euros, Rennes a mis à disposition son expertise. De son côté les Amitiés kurdes de Bretagne (AKB) se sont intéressées aux habitants du quartier de Ben û Sen, un de ces ensembles précaires (...)

vendredi 3 novembre 2017
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Une rencontre-débats le 8 novembre à Rennes à l’occasion de la Journée mondiale pour Kobanê

La Journée mondiale pour Kobanê est l’occasion de commémorer la résistance héroïque des forces kurdes et de la population civile lors du siège de la ville par les terroristes du prétendu « État islamique » puis la libération de la ville et de l’ensemble du canton. Occasion également de rappeler que la reconstruction de Kobanê, dans le contexte du blocus établi par les États de la région, qui sont hostiles au mouvement démocratique qui anime les peuples du nord de la Syrie, reste très difficile et nécessite la solidarité de tous les démocrates.
Dans le cadre de cette Journée, le Centre démocratique kurde de Rennes (CDK-R Amara) et les Amitiés kurdes de Bretagne organisent le mercredi 8 novembre 2017 à partir de 18h à Rennes, au siège du CDK-R Amara, 11 rue du Pré du Bois, une rencontre afin d’informer le plus largement possible sur l’actualité du Moyen-Orient, de débattre ensemble et d’envisager les moyens de la (...)

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 19 novembre 2017

Publication

1136 Articles
Aucun album photo
110 Brèves
23 Sites Web
18 Auteurs

Visites

600 aujourd’hui
720 hier
871101 depuis le début
16 visiteurs actuellement connectés