Appel urgent d’une députée kurde de Turquie pour l’évacuation des civils piégés dans la ville assiégée de Sur/Diyarbakir

samedi 27 février 2016
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Appel aux organisations internationales

Je suis membre de la grande Assemblée nationale de Turquie, élue dans la province de Diyarbakir. Je vous écris cette lettre du district de Sur, dans le centre historique de Diyarbakir, qui est actuellement bombardé par les forces armées turques. Depuis août 2015, Sur a été soumise à 6 couvre-feux décrétés pour des durées indéterminées, en application de la stratégie militaire du gouvernement turc de l’AKP consistant à réprimer par les armes les revendications politiques du peuple kurde. Le dernier couvre-feu qui est en cours depuis le 11 décembre 2015 a coûté la vie à plus de 100 civils. Les tirs d’artillerie sur les différents quartiers du district ont par ailleurs entraîné la destruction d’une grande partie des habitations et du patrimoine historique, et provoqué le départ forcé de dizaines de milliers d’habitants.

Je lance cet appel en raison de l’imminence d’un nouveau drame. Tandis que l’offensive des forces armées turques continue avec la même intensité, nous avons été informés du fait que plus de 200 personnes étaient piégées dans des sous-sols où elles s’étaient réfugiées pour se protéger des tirs d’artillerie. Nous avons la confirmation que ces personnes sont quasiment toutes des civils parmi lesquels se trouvent au moins 20 enfants. Durant les 7 derniers jours, j’ai, avec plusieurs autres députés de Diyarbakir, contacté toutes les instances et les représentants du gouvernement dans la ville pour demander l’ouverture d’un couloir d’évacuation afin de permettre aux civils de quitter en sécurité les zones visées par les opérations militaires. Malheureusement, toutes nos requêtes sont demeurées sans réponse.

Aujourd’hui, nous avons reçu des appels téléphoniques des personnes piégées sous les bombes. Elles ont indiqué que leur situation s’empirait avec l’augmentation du nombre de personnes blessées par les tirs d’artillerie et l’aggravation de leur état. Au cours de la dernière semaine, 12 personnes ont été tuées par les forces de sécurité. Leurs corps gisent encore dans la rue, leurs proches ne pouvant les récupérer du fait du pilonnage continu des quartiers. Nous sommes face à une guerre engagée contre la population de Sur.

Nous lançons cet appel pour vous demander de prendre des mesures urgentes afin d’exhorter le Gouvernement turc à lever le couvre-feu sur Sur, ne serait-ce que provisoirement, pour permettre l’évacuation des civils. Nous sommes convaincus que vos interventions peuvent permettre l’enclenchement d’un dialogue constructif et la mise en place d’une coordination avec les autorités gouvernementales pour l’évacuation des civils rescapés.

Voici les noms et âges de plusieurs des enfants réfugiés dans les sous-sols, à Sur : Elif Su Aslan (4 mois), Özgür Aslan (3 ans), Muazzez Aslan (4 ans), Rojda Aslan (7 ans), Gülistan Aslan (11 ans), Beritan Tosun (2 ans), Şerife Tosun (10 ans), Ruken (4 ans), Berfin .... (4 ans), Kadir Şahin (11 ans), Furkan Dağ (11 ans), Mehmet Karacadağ (14 ans).

Sibel YİĞİTALP
Députée de Diyarbakir
Parti démocratique des Peuples (HDP?)


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 19 novembre 2017

Publication

1146 Articles
Aucun album photo
119 Brèves
23 Sites Web
20 Auteurs

Visites

373 aujourd’hui
444 hier
884554 depuis le début
7 visiteurs actuellement connectés