Coup d’État d’Erdoğan contre les municipalités kurdes démocratiquement élues

mardi 13 septembre 2016
par  Amitiés kurdes de Bretagne

La police a dispersé, à coups de canon à eau, des manifestants rassemblés devant les mairies de Diyarbakir, Hakkari et Suruç, qui étaient venus protester contre la décision des autorités turques de révoquer et remplacer les maires de 28 communes, dont 24 de la région du Kurdistan de Turquie. Démis de leur fonction, les maires concernés ont été remplacés par des administrateurs proches du parti au pouvoir.

"Pour moi, c’est une décision qui arrive tardivement. Elle aurait du être prise il y a longtemps", a déclaré en substance le président Recep Tayyip Erdoğan, ne cachant pas sa satisfaction au vu de cette décision prises par l’administration centrale. C’est en effet une décision administrative et non judiciaire, prise par l’autorité de tutelle des collectivités locales placée directement sous les ordres du Ministre de l’Intérieur. Le Premier ministre Binali Yildirim approuve et justifie : "les mairies étaient devenues des centres logistiques pour l’organisation séparatiste terroriste". Toujours le même prétexte mais quel aveu ! C’est la suite du coup d’Etat permanent, totalitaire et sournois d’un régime islamo-fasciste en marche, comme le nomme Erol Özkoray.

Cela rappelle le coup d’État militaire du 12 septembre 1980

L’administration politique a pris le pouvoir, "ce qui rappelle le coup d’État du 12 septembre 1980, il y a 30 ans" déclare le Conseil exécutif du Parti démocratique des Peuples (HDP?) dans une vigoureuse protestation :

il n’y a pas de différence entre les mentalités qui bombardent un Parlement et les mentalités qui prennent d’assaut les municipalités en clamant avoir « pris le pouvoir » en violation de la volonté publique locale. Ce Coup illégal cible ouvertement nos municipalités et nos administrateurs locaux dans les villes kurdes, élus par 65-95% des voix. Or, au lieu de les résoudre, cette attitude arbitraire et illégale ne fera qu’intensifier les problèmes existants et rendra la question kurde encore plus difficile. Les gens vont réclamer leurs maires ainsi que leurs conseillers municipaux démocratiquement élus. Ils ne céderont pas à cette mentalité qui ignore leurs votes et usurpe leur volonté et ne céderont pas à ce règlement illégal.

Il est à craindre que des explosions de colère incontrôlées ne viennent compliquer la tâche de ceux qui réclament la reprise des négociations. Abdullah Öcalan a fait savoir, par l’entremise de son frère qui a pu lui rendre visite dimanche, que si l’Etat turc était prêt à entendre ses propositions, il pourrait mener à bien les discussions et les concrétiser en six mois pour que le "sang cesse de couler". Pour l’heure, les autorités turques poursuivent dans le nord de la Syrie (au Rojava?) l’offensive militaire "Bouclier de l’Euphrate", dont l’objectif inavoué est d’éliminer les combattants et combattantes kurdes des YPG?/J. De nombreuses voix se sont élevées contre Ankara ces dernières semaines, accusant le gouvernement de mener une importante répression.

André Métayer

Liste des 28 municipalités et districts provinciaux dont les responsables élus ont été remplacés :
1. Batman
2. Batman – Beşiri
3. Batman – Gercüş
4. Batman- Beşiri – İkiköprü
5. Hakkari
6. Adana – Pozantı
7. Ağrı – Diyadin
8. Diyarbakır – Silvan
9. Diyarbakır – Sur
10. Erzurum – Aşkale
11. Erzurum – Hınıs
12. Giresun – Çamoluk
13. Iğdır – Tuzluca
14. Iğdır- Merkez – Hoşhaber
15. Konya – Ilgın
16. Mardin – Dargeçit
17. Mardin – Derik
18. Mardin – Mazıdağı
19. Mardin – Nusaybin
20. Muş – Bulanık
21. Siirt – Eruh
22. Urfa – Suruç
23. Şırnak – Cizre
24. Şırnak – Silopi
25. Van – Edremit
26. Van – Erciş
27. Van – İpekyolu
28. Van – Özalp

Co-maires et co-maires adjoints incarcérés

Depuis juillet 2015, 42 co-maires ont été arrêtés (dont 21 femmes), 23 (dont 12 femmes) sont en détention, 3 (dont 2 femmes) sont en garde à vue, 7 (dont 4 femmes) font l’objet d’un mandat d’arrêt et recherchés.
33 co-maires ont été révoqués, dont 17 femmes.


Illustration : carte des municipalités révoquées et de la répression récente contre les élus.


Documents joints

PDF - 866.9 ko

Agenda

<<

2017

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

9 juin - A lire sur Lefigaro.fr : Patrice Franceschi :...

A lire sur Lefigaro.fr, une excellente interview de Patrice Franceschi : « À Raqqa se joue aussi (...)

28 mai - Mai/juin 2017 : articles intéressants sur la situation au Kurdistan

Quelques liens vers des articles ou infographies intéressants sur la situation du Kurdistan dans (...)

29 avril - Mars/avril 2017 : articles intéressants sur la situation au Kurdistan

Quelques liens vers des articles ou infographies intéressants sur la situation du Kurdistan dans (...)

28 février - Janvier/février 2017 : articles intéressants sur la situation au Kurdistan

Quelques liens vers des articles ou infographies intéressants sur la situation du Kurdistan dans (...)

28 décembre 2016 - Décembre 2016 : articles intéressants sur la situation au Kurdistan

Quelques liens vers des articles ou infographies intéressants sur la situation du Kurdistan dans (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 6 juin 2017

Publication

1103 Articles
Aucun album photo
73 Brèves
25 Sites Web
16 Auteurs

Visites

351 aujourd’hui
445 hier
775193 depuis le début
22 visiteurs actuellement connectés