Manifestation de soutien à Gültan Kışanak et Firat Anli, co-maires de Diyarbakir

mercredi 26 octobre 2016
par  Amitiés kurdes de Bretagne

A l’appel du Conseil démocratique kurde de Rennes, de l’association de femmes kurdes Zin kadin dernegi Rennes 35 et des Amitiés kurdes de Bretagne, une manifestation s’est tenue le 26 octobre place de la Mairie à Rennes pour dénoncer l’arrestation de Gültan Kışanak et Firat Anli, co-maires de Diyarbakir en garde à vue depuis le 25 octobre, la perquisition de leurs domiciles, le siège et la perquisition de la mairie métropolitaine de Diyarbakir. Les manifestants demandaient notamment

à tous nos élus rennais, aux députés et sénateurs de Rennes, du département et de toute la Bretagne, à Jean-Yves Le Drian et Jean-Marc Ayrault, ministres, des gestes forts pour stopper la folie meurtrière d’un dictateur sans scrupules. Nous demandons au gouvernement français des actes concrets.

Les Kurdes de Rennes étaient présents ainsi que leurs amis venus les soutenir, parmi lesquels, outre les AKB, Cyrille Morel et Glenn Jegou pour la Ville de Rennes, la MIR, Mona Bras, conseillère régionale, le mouvement des Jeunes communistes, Daniel Delaveau, ancien maire.

Déclaration de Nathalie Appéré, maire de Rennes

J’ai appris avec une très grande inquiétude l’interpellation et le placement en garde à vue de Gültan Kışanak et Firat Anli, co-maires de la ville de Diyarbakir. Ces arrestations font suite à la destitution, en septembre dernier, de vingt-quatre maires kurdes, remplacés par des administrateurs proches du parti au pouvoir.

Je suis, avec la plus grande attention, les conditions de détention et les procédures judiciaires qui concernent aujourd’hui mes homologues. Dans ce cadre, j’ai officiellement fait part de ma vive préoccupation à Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires Étrangères.

Rennes et Diyarbakir entretiennent des liens d’amitié depuis 30 ans. Au nom de ce partenariat, je veux réaffirmer l’attachement inlassable de notre ville à une résolution pacifique du conflit, dans le cadre d’un dialogue politique ouvert, seul moyen de parvenir à une solution durable de la question kurde.

Alors que des nouvelles de heurts entre policiers et manifestants, nous parviennent de Diyabarkir, je réitère également notre attachement profond au respect de l’état de droit et des principes démocratiques, qui protègent, en particulier, les représentants élus des pouvoirs locaux. Nous condamnons avec la plus grand force l’usage de toute violence, d’où qu’elle vienne.

En décembre dernier, j’avais rencontré mon homologue Gültan Kışanak, qui avait tenu à se rendre à Rennes, malgré les vives tensions qui menaçaient déjà sa ville. Cette rencontre nous avait permis d’envisager de nouveaux projets de coopération et d’engager une aide supplémentaire de Rennes pour permettre l’accueil des nombreux réfugiés qui affluent à Diyarbakir.


Communiqué de presse de la Coordination nationale Solidarité Kurdistan :

Le président RT Erdoğan et l’AKP poursuivent et amplifient la politique répressive menée à l’encontre de toutes les formes d’oppositions.

Mme Gültan Kışanak, première femme élue à la tête de la municipalité de Diyarbakir, capitale historique du Kurdistan de Turquie et son co-maire M. Firat Anli ont été arrêtés et placés en garde à vue.

Cette nouvelle mise en cause de la légitimité des élu-e-s du HDP? (Parti démocratique des Peuples) vise à instaurer un climat de peur, à bafouer le suffrage universel, à humilier les Kurdes et vient après la destitution de 24 maires du HDP.

C’est la démocratie, le droit d’expression et la liberté de conscience qui sont remis en cause. La Turquie se range dans le camp des pays totalitaires et dangereux pour les droits humains.

La CNSK demande la libération immédiate de Mme Gültan Kışanak et M. Firat Anli.

L’Union européenne et particulièrement le gouvernement français doivent condamner fermement la dérive dictatoriale de RT Erdoğan, exiger également leur libération et appliquer les sanctions prévues par le droit européen.


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

8 décembre - Qui sont les Kurdes ? 1/2

Émission de Radio Campus Angers avec la participation des AKB.

5 octobre 2016 - Manifestation kurde à Rennes le 8 octobre à 16h30

Une manifestation se tiendra à Rennes le 8 octobre pour dénoncer les conditions de détention du (...)

21 mai 2016 - Rapport de la délégation de la CNSK à Diyarbakir

Délégation de la CNSK à Diyarbakir (Kurdistan) du 16 au 25 mars 2016.

17 avril 2016 - Pétition « Cessez de criminaliser le mouvement kurde en Belgique »

33 Kurdes sont poursuivis aujourd’hui par la justice belge sur la base de la législation belge (...)

25 mai 2015 - Débat : « Kurdistan : Ben û Sen, un quartier en mutation »

« Kurdistan : Ben û Sen, un quartier en mutation », débat dans le cadre du festival Etonnants (...)

21 avril 2015 - Atersadenn an AKB o tistreiñ eus Kurdistan war RBI

Izili ar gevredigezh AKB, Keneildedoù Kurdistan Breizh, a zo aet war talbenn Bro Siria lec’h (...)

26 janvier 2014 - Les organisations membres de la CNSK

Alternative Libertaire
Amis du Peuple kurde en Alsace
Amitiés Corse Kurdistan
Amitiés (...)

14 janvier 2013 - Exposition de Gael Le Ny intitulée « Seuls les montagnes sont nos amies ».

Gaël Le Ny expose depuis le 11 janvier au 1675, 44 rue Legraverend à Rennes.
Cette exposition (...)

5 avril 2012 - Grand sit-in à Strasbourg pour soutenir les grévistes kurdes

Bernard Revollon, porte-parole du Comité de soutien local (fort d’une dizaine d’organisations) a (...)

18 mars 2012 - Grèves de la faim

Le Centre d’information du Kurdistan (CIK) de Paris a pris l’initiative d’écrire au Secrétaire (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 19 novembre 2017

Publication

1145 Articles
Aucun album photo
118 Brèves
23 Sites Web
18 Auteurs

Visites

227 aujourd’hui
543 hier
882184 depuis le début
13 visiteurs actuellement connectés