HDP : « la fin de la démocratie en Turquie et la nouvelle dictature »

mardi 15 novembre 2016
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Depuis le coup d’Etat manqué de quelques militaires égarés – ou manipulés - du 15 juillet 2016, les vagues répressives transforment chaque jour un peu plus en dictature le régime « islamo-conservateur » du parti AKP du président Erdoğan. Des dizaines de milliers de syndicalistes, d’enseignants, d’étudiants, d’artistes, de journalistes, de militants associatifs et politiques sont privés de postes, poursuivis, emprisonnés. Et même des magistrats ! (La seule organisation indépendante de juges en Turquie a été dissoute). Des maires sont en prison, parmi lesquels Gültan Kışanak et Firat Anli, les co-maires de la ville métropolitaine de Diyarbakir, ô combien emblématique pour les Kurdes. Le HDP? (Parti démocratique des Peuples), principale force d’opposition à la politique du Président Erdoğan, est particulièrement visé, notamment ses députés dont l’immunité parlementaire a été levée. Douze des leurs ont été interpellés et dix, dont les coprésidents, Selahattin Demirtaş et Figen Yüksekdağ, sont incarcérés.

Le HDP, membre de l’Internationale socialiste et membre associé du Parti socialiste européen, a publié un dossier d’information sur la répression politique en Turquie Il rappelle les événements récents qui le frappent de plein fouet et donne une photographie de l’ampleur des protestations à travers le monde. Dans un plaidoyer commun, les députés HDP se montrent particulièrement combatifs.

Que nous soyons au Parlement ou en prison…

Nous sommes déterminés à poursuivre notre lutte politique jusqu’à ce que notre pays soit doté d’un régime fondé sur la démocratie pluraliste et jusqu’à l’instauration de la paix. Nous allons continuer à défendre la vie en coexistence contre la polarisation, la politique démocratique contre la violence, le pluralisme contre l’unitarisme, la démocratie contre le fascisme, la liberté de croyance et d’opinion contre les politiques racistes et communautaires, l’égalité contre la discrimination et l’incitation à la haine, les droits du peuple kurde, la reconnaissance des Alévis en tant que citoyens égaux, la liberté confessionnelle des minorités religieuses, la participation des femmes à égalité avec les hommes dans la vie sociale, politique et économique, l’environnement et l’écologie contre les ravages du capitalisme, les droits des travailleurs contre l’avidité du capital. Que nous soyons au Parlement ou en prison, vous ne pourrez nous empêcher de défendre ces idées et de lutter pour.

Le HDP interpelle le Conseil de l’Europe et les Nations-Unies et leur demande de prendre des mesures pour mettre fin à ce coup d’Etat politique en Turquie. Il demande aux Etats membres de l’Union européenne de ne pas se satisfaire de simples déclarations et les encourage à engager des actions concrètes et effectives comme, par exemple, suspendre leurs aides financières, prendre des mesures de contrainte politiques et administratives, rappeler les diplomates en poste en Turquie.

André Métayer


Documents joints

<span class="caps">HDP</span> 

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 19 novembre 2017

Publication

1145 Articles
Aucun album photo
118 Brèves
23 Sites Web
18 Auteurs

Visites

178 aujourd’hui
427 hier
883023 depuis le début
13 visiteurs actuellement connectés