Mobilisation des gouvernements locaux pour la libération des co-maires de Diyarbakir

samedi 21 janvier 2017
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Communiqué de CGLU Diyarbakir

Le Secrétariat mondial de CGLU se fait écho de la préoccupation de nombreux membres de Cités et Gouvernements locaux unis face à la récente arrestation des co-maires de la ville de Dıyarbakir.

Les membres appellent à la préservation de la démocratie locale dans le monde et notamment, à la protection des élus locaux qui ont reçu un mandat démocratique, ainsi qu’au respect de la procédure.

Les membres de CGLU expriment leur solidarité avec les personnes arrêtées et appellent à l’assurance de leur bien-être.

Cités et Gouvernements locaux unis (CGLU) est la principale organisation mondiale de villes jumelées. Elle regroupe les grandes associations nationales de pouvoirs locaux dans 136 pays du monde ainsi qu’un très grand nombre de villes adhérant individuellement. CGLU agit dans les domaines de la démocratie locale, de la décentralisation et de la coopération décentralisée. CGLU assure également la représentation des autorités locales du monde auprès des institutions internationales CGLU est engagé dans différents partenariats avec l’ONU et certaines de ses agences. Son siège est à Barcelone.

Les communes et les régions de France, réunies dans l’AFCCRE, très préoccupées par l’arrestation des co-maires de Diyarbakir

Sur proposition de Mme Jocelyne Bougeard, adjointe au Maire de Rennes, l’Association française du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AFCCRE) a adopté la résolution suivante :

l’AFCCRE tient à faire part de sa très vive préoccupation à la suite de l’arrestation des co-maires de la ville de Diyarbakir (Turquie), dont Mme Gultan Kışanak, membre du Bureau exécutif de Cités et Gouvernements locaux unis.

Elle partage la vive émotion suscitée, en Europe et dans le monde, par ces arrestations et appelle de ses vœux la libération des élus emprisonnés.

Se joignant aux initiatives de notre organisation mondiale et de notre organisation européenne (CCRE), la Présidence de l’AFCCRE va adresser un message à l’Union des Municipalités de Turquie en rappelant notamment notre attachement à la préservation de la démocratie locale et à la protection des élus locaux ayant reçu un mandat démocratique, et cela dans le respect des principes fondamentaux de la Charte européenne de l’Autonomie locale.

Le remplacement d’élus légitimement désignés par des représentants de l’Etat central, comme cela vient d’être le cas à Diyarbakir et dans d’autres villes de Turquie, n’est pas conforme à ces principes fondamentaux.

L’AFCCRE, qui compte aujourd’hui plus de 1 500 collectivités territoriales, est la section française du Conseil des Communes et Régions d’Europe (CCRE), organisation européenne, qui rassemble plus de 100 000 collectivités territoriales en Europe.


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 19 novembre 2017

Publication

1145 Articles
Aucun album photo
118 Brèves
23 Sites Web
18 Auteurs

Visites

429 aujourd’hui
452 hier
883726 depuis le début
7 visiteurs actuellement connectés