2e audience du procès intenté contre Figen Yüksekdağ, co-présidente du HDP : appel du HDP à des observateurs internationaux

dimanche 27 août 2017
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Figen Yüksekdağ, co-présidente du HDP? arrêtée le 4 novembre 2016, en même temps que le co-président Selahattin Demirtas et 8 autres députés du HDP, est actuellement en détention préventive dans la prison de type F de Kandira. Une première audience de son procès s’est tenue le 4 juillet dernier et la seconde audience se tiendra le 18 septembre 2017 dans la prison de type F de Sincan, à Ankara.

Figen Yüksekdağ était à Paris le 9 janvier 2016 pour demander, avec tous les militants de de Coordination nationale Solidarité Kurdistan, "Vérité et Justice" pour Sakine, Rojbîn et Leyla, assassinées à Paris le 9 janvier 2013.

Le HDP lance un appel à tous les démocrates internationaux, et notamment aux associations internationales de femmes, à venir assister à l’audience afin de soutenir Figen Yüksekdağ dans son combat pour la liberté, l’égalité et la justice :

Erdoğan et son gouvernement AKP, dans leurs opérations illégales visant les membres du HDP, s’en sont particulièrement pris à Figen Yüksekdağ, en tant que femme, socialiste d’origine turque. Le pouvoir judiciaire obéit aux ordres directs du gouvernement d’Erdoğan, les décisions de justice émanent donc directement du pouvoir politique.

En attaquant personnellement Figen Yüksekdağ, Erdoğan et son gouvernement AKP essayent de faire taire les aspirations multiethniques, démocrates et multiculturelles qui animent notre coalition politique. En s’attaquant particulièrement à elle, le gouvernement s’attaque à la parité homme-femme, ciblant entre autre le système de co-présidence. Ce n’est pas par hasard si Figen Yüksekdağ a été la première députée du HDP dont le mandat parlementaire a été révoqué. De plus, elle a été tout aussi illégalement radiée de son parti.

L’acte d’accusation

Fondation et direction d’une organisation terroriste armée, propagande pour une organisation terroriste, incitation à la haine et à la violence, incitation au crime, incitation à enfreindre la loi, participation à des manifestations et des rassemblements illégaux.

Les charges se fondent sur des propos que Figen Yüksekdağ aurait tenus lors de discours prononcés en tant que co-présidente du HDP : elle aurait qualifié de "résistance" les manifestations contre les couvre-feux et de "massacre" les centaines d’exécutions de civils par les forces de sécurité. Elle aurait soutenu l’idée d’« auto administration démocratique », inscrite dans le programme du HDP. Elle encourt une peine de 83 années de prison.

A.M.
Contact : international chez hdp.org.tr
Web : www.hdp.org.tr
Adresse : Barbaros Mah. Tahran Cad. Büklüm Sok. No : 117 06680 Çankaya, Ankara


Photo : Figen Yüksekdağ le 9 janvier 2016 à Paris


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 19 novembre 2017

Publication

1136 Articles
Aucun album photo
110 Brèves
23 Sites Web
18 Auteurs

Visites

206 aujourd’hui
763 hier
871470 depuis le début
16 visiteurs actuellement connectés