Erdoğan à Paris : Emmanuel Macron lui parlera-t-il de Rojbîn ?

jeudi 4 janvier 2018
par  Amitiés kurdes de Bretagne

A l’approche du cinquième anniversaire du triple assassinat par le MIT? (services secrets turcs) des militantes kurdes Sakine Cansiz, Fidan Dogan (Rojbîn) et Leyla Saylemez à Paris le 9 janvier 2013, une conférence de presse est organisée, vendredi 5 janvier à 10h30 au Rody (41 rue Descartes, 75005 Paris) avec la participation de Nursel Kilic, représentante du Mouvement des Femmes kurdes en Europe, Nils Andersson, écrivain et ancien éditeur, Sylvie Jan, représentante de la Coordination nationale Solidarité Kurdistan (CNSK) et Me Antoine Comte, avocat des familles des trois militantes kurdes. On y attend des révélations accablantes pour le pouvoir turc.

La grande marche « Vérité et Justice » va rassembler, samedi 6 janvier, des dizaines de milliers de manifestants pour rendre hommage aux trois femmes et rappeler à la France son devoir de faire toute la lumière sur ce crime terroriste dont les commanditaires sont pourtant connus de tous.

Une plaque commémorative sera dévoilée mardi 9 janvier sur les lieux même du crime, 147 rue Lafayette. Cet hommage aux trois victimes est celui de la Ville de Paris mais on attend toujours le moindre geste du gouvernement français, ne serait-ce qu’un geste de compassion envers les familles des victimes. Bien au contraire, tout a été fait pour empêcher la justice de poursuivre les commanditaires de ce triple assassinat politique.

Au même moment, on apprend que "le président Recep Tayyip Erdoğan sera à Paris (et qu’il) rencontrera Emmanuel Macron pour discuter des relations bilatérales entre la France et la Turquie, selon les mots du leader turc".

Bon appétit Messieurs

Parallèlement, l’Elysée a fait savoir qu’Emmanuel Macron abordera avec son homologue turc la question des droits de l’Homme et donne cette précision sur la journée du 5 janvier : "13H00 : entretien suivi d’un déjeuner en l’honneur de M. Recep Tayyip Erdoğan, Président de la République de Turquie". Nous ne sommes pas pour la rupture des relations diplomatiques avec la Turquie, mais pas prêts non plus à avaler des couleuvres. Le 11 décembre dernier, Joël Dutto, au nom de la CNSK, écrivait au Président de la République :

Si la question d’une rupture de nos relations avec la Turquie n’est pas une option, nous sommes convaincus, cependant, que notre pays ne peut continuer à ignorer les conséquences de la politique actuelle du Président Recep Tayyip Erdoğan pour les différentes composantes de la société turque et les conséquences dramatiques sur la démocratie. Nous sommes convaincus que la France ne peut continuer à fermer les yeux sur cette conception autocratique de la gouvernance pratiquée par le Président Recep Tayyip Erdoğan qui non seulement viole en permanence les règles d’un Etat de droit et celles de la démocratie locale, mais qui entend aussi sévir en Europe où des agents (du MIT pour ne pas le nommer) sont chargés d’espionner et d’éliminer ses opposants. Nous en ressentons douloureusement les effets avec l’assassinat, le 9 janvier 2013, de trois de nos amies, les militantes kurdes Sakine Cansiz, Fidan Dogan (Rojbîn) et Leyla Saylemez, froidement exécutées d’une balle dans la tête, dans les locaux du Centre d’Information du Kurdistan, situés au 147 rue La Fayette, à Paris, sans qu’aucun geste de compassion de la France ne vienne, pour autant, atténuer la peine des familles des victimes, ni entendre la colère de la communauté kurde.

Nous attendons du Président de la République qu’il fasse preuve de fermeté face à un interlocuteur qui ne connait que le rapport de force. Lui parlera-t-il de Rojbin ?

André Métayer


Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

16 janvier 2014 - Communiqué de l’Association iséroise des Amis des Kurdes

A Grenoble, une vingtaine de personnes, à l’appel de l’association des Kurdes de l’Isère et de (...)

14 février 2013 - A lire sur lemonde.fr : « Tourments au ’Petit Kurdistan’ »

Florence Aubenas et Guillaume Perrier ont réalisé une enquête remarquable, publiée sous le titre « (...)

22 janvier 2013 - Le Collectif nantais « Uni-es Contre une Immigration Jetable » soutient et appelle à la marche silencieuse du 26

Les amitiés kurdes de Bretagne et l’association kurde Amara organisent le samedi 26 janvier (...)

15 janvier 2013 - Dernier hommage

Mardi 15 janvier, un dernier hommage a été rendu à nos amies Rojbin, Sakine et Leyla, sauvagement (...)

14 janvier 2013 - A lire sur le blog de François Legeait

A lire, sur le blog de François Legeait, une analyse du comportement des journalistes (...)

13 janvier 2013 - AKB avec des dizaines de milliers de Kurdes à Paris, pour Rojbin

Une dizaine de membres de l’association Amitiés kurdes de Bretagne était dans la foule compacte (...)

13 janvier 2013 - Nous étions plus de 50 000 à Paris le 12 janvier

Les militants des Amitiés kurdes de Bretagne étaient aux côtés de leurs amis kurdes. Amara - Maison (...)

11 janvier 2013 - Communiqué d’AI

Dans un communiqué public du 10 janvier 2013, Amnesty International demande que rien ne soit (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 21 janvier 2018

Publication

1203 Articles
Aucun album photo
121 Brèves
24 Sites Web
21 Auteurs

Visites

227 aujourd’hui
373 hier
1028570 depuis le début
11 visiteurs actuellement connectés