La réponse kurde après les incidents brestois : « Turquie, ne touche pas à Afrin »

dimanche 11 février 2018
par  Amitiés kurdes de Bretagne

L’antenne brestoise des Amitiés kurdes de Bretagne a organisé le samedi 10 février un rassemblement pacifique ayant pour objet de protester contre l’intervention militaire de la Turquie dans la région d’Afrin en Syrie, avec l’appui de militants de différentes organisations démocratiques brestoises et kurdes. Une centaine de personnes ont répondu à cet appel, quand elles ont été violemment prises à partie par une dizaine d’individus regroupés derrière un drapeau turc. 5 Kurdes blessés ont été pris en charge par les pompiers et conduits aux urgences. Ils sont ressortis de l’hôpital avec des certificats médicaux et des incapacités totales de travail allant de 4 à 10 jours.

Les Kurdes sont mobilisés

L’annonce de cette agression a soulevé un vent de protestations et de solidarité, à commencer par les Kurdes qui sont venus aujourd’hui de toute la Bretagne pour défiler à Brest derrière une banderole non équivoque : "Turquie, ne touche pas à Afrin". L’antenne brestoise des Amitiés kurdes de Bretagne, qui tient à remercier tous les amis de leurs messages de soutien communique :

300 personnes, principalement kurdes, ont répondu à l’appel du Conseil démocratique kurde (CDKF) et se sont rassemblées place de la Liberté, avant d’effectuer une marche dans les artères du centre de la ville, à peine perturbée par la présence d’un informateur du consulat turc de Nantes venu prendre des photos et faire de la provocation. L’incident a vite été maitrisé par le service d’ordre du CDKF et par la police. La manifestation a pu continuer dans une ambiance bon enfant et sans casse, avec les félicitations du commissaire de Brest.

MRAP : les complices en France d’Erdoğan ne nous feront pas taire !

Le MRAP, solidaire des Amitiés kurdes de Bretagne et des victimes de cette agression, dénonce cette nouvelle provocation. Il condamne les déclarations du Président de la République Emmanuel Macron qui en traitant les kurdes syriens « de terroristes potentiels » ne peut qu’encourager de tels agissements.
Les Kurdes qui, à Kobanê, ont été les premiers à affronter et à faire reculer Daech, ne sont pas des terroristes, ils les combattent.
Le MRAP réaffirme sa condamnation de l’intervention militaire de la Turquie et sa solidarité avec Afrin. Il demande au Président Emmanuel Macron de condamner sans aucune ambiguïté cette agression.

CNSK : plus que jamais nous sommes avec Afrin

Les graves incidents de Brest ont soulevé l’indignation de toutes les organisations membres de la Coordination nationale Solidarité Kurdistan, dont il faut souligner la vive réaction. Apportant tout d’abord son soutien aux victimes et aux organisations visées, la CNSK condamne fermement ces actes inadmissibles, perpétrés sur le sol national, et dénonce l’attitude laxiste de la France vis-à-vis de la Turquie :

la CSNK demande au Président Emmanuel Macron d’entendre les voix qui montent dans notre pays, sénateurs et sénatrices, député.e.s, universitaires, journalistes, militant.e.s des droits de l’homme, organisations politiques, tous et toutes exigent de la Turquie l’arrêt des opérations militaires au Rojava et l’arrêt de la politique répressive contre les Kurdes. Tous et toutes exigent une autre attitude de la part de la France vis-à-vis de l’Etat turc et une plus grande fermeté à l’encontre de ceux qui exportent l’autoritarisme du Président Erdoğan sur notre sol.

André Métayer


COORDINATION NATIONALE SOLIDARITE KURDISTAN

A Brest les manifestants solidaires d’Afrin agressés par les hommes de main d’Erdoğan

Samedi 10 février 2018, des militants de l’Association Amitiés kurdes de Bretagne, organisation membre de la CNSK (Coordination Nationale Solidarité Kurdistan) manifestaient, à Brest, avec des représentants d’autres organisations progressistes, pour condamner l’attaque militaire turque contre la province d’Afrin en Syrie. Ils entendaient également exprimer leur solidarité avec les Kurdes, victimes de cette agression, alors que ces derniers sont le fer de lance de la coalition internationale pour combattre Daech et le vaincre comme, naguère, à Kobanê et Raqqa.

Les participants à ce rassemblement ont été violemment agressés par des hommes de main de la Turquie. Des blessés sont à déplorer parmi les Kurdes présents et les manifestants. Il ne fait aucun doute qu’il s’agit là d’une nouvelle tentative pour faire taire les voix qui s’élèvent en France pour condamner la Turquie et demander le retrait des forces militaires turques et des brigades djihadistes qui la servent du nord de la Syrie.

De tels agissements se trouvent encouragés par l’attitude de la France et les déclarations du Président de la République Emmanuel Macron qui, en traitant les Kurdes syriens « de terroristes potentiels », accorde ainsi un feu vert aux prétentions de celui qui se rêve comme le nouveau sultan d’un empire Ottoman reconstitué.

La CSNK condamne ces actes inadmissibles, perpétrés sur le sol national, et apporte son soutien aux victimes et aux organisations visées. La CSNK demande au Président Emmanuel Macron d’entendre les voix qui montent dans notre pays, sénateurs et sénatrices, député.e.s, universitaires, journalistes, militant.e.s des droits de l’homme, organisations politiques, tous et toutes exigent de la Turquie l’arrêt des opérations militaires au Rojava et l’arrêt de la politique répressive contre les Kurdes. Tous et toutes exigent une autre attitude de la part de la France vis-à-vis de l’Etat turc et une plus grande fermeté à l’encontre de ceux qui exportent l’autoritarisme du Président Erdoğan sur notre sol.

Plus que jamais nous sommes avec Afrin. Afrin n’est pas seule.

Paris le 11/02/2018

Alternative Libertaire - Amis du Peuple Kurde en Alsace - Amitiés Corse Kurdistan - Amitiés Kurdes de Bretagne (AKB) - Amitiés Kurdes de Lyon Rhône Alpes - Association Iséroise des Amis des Kurdes (AIAK) Association Solidarité France Kurdistan –Centre d’Information du Kurdistan (CIK) - Conseil Démocratique Kurde de France (CDKF) – Ensemble - Mouvement de la Jeunesse Communiste de France - Mouvement de la Paix - Mouvement des Femmes Kurdes en France (TJK-F)- MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié́ entre les Peuples) - Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) - Parti Communiste Français (PCF) – Réseau Sortir du Colonialisme - Union Démocratique Bretonne (UDB) – Union Syndicale Solidaire - Solidarité́ et Liberté́ (Marseille)

Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples

Le MRAP solidaire des Amitiés kurdes de Bretagne. Les complices en France d’ Erdogan ne nous feront pas taire !

Dans le cadre de la journée de solidarité avec Afrin, soutenue par la Coordination Nationale Solidarité Kurdistan, l’antenne de Brest des Amitiés Kurdes de Bretagne organisait ce samedi 10 février, un rassemblement , afin de protester contre l’intervention militaire de la Turquie dans la région d’Afrin au Rojava.

Les militants rassemblés ont été agressés par une dizaine d’individus regroupés derrière un drapeau turc . Cette agression qui a fait 5 blessés dont 2 sérieusement parmi les Kurdes qui se sont interposés pour protéger les manifestants vient après plusieurs autres.

Le MRAP, solidaire des Amitiés Kurdes de Bretagne et des victimes de cette agression , dénonce cette nouvelle provocation . Il condamne les déclarations du Président de la République Emmanuel Macron qui en traitant les kurdes syriens « de terroristes potentiels » ne peut qu’encourager de tels agissements.

Les Kurdes qui, à Kobanè, ont été les premiers à affronter et à faire reculer Daesh, ne sont pas des terroristes, ils les combattent.

Le MRAP réaffirme sa condamnation de l’intervention militaire de la Turquie et sa solidarité avec Afrin. Il demande au Président Emmanuel Macron de condamner sans aucune ambiguïté cette agression.

Erdogan ne nous fera pas taire !

Paris le 11 février 2018


Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

8 décembre 2017 - Qui sont les Kurdes ? 1/2

Émission de Radio Campus Angers avec la participation des AKB.

5 octobre 2016 - Manifestation kurde à Rennes le 8 octobre à 16h30

Une manifestation se tiendra à Rennes le 8 octobre pour dénoncer les conditions de détention du (...)

21 mai 2016 - Rapport de la délégation de la CNSK à Diyarbakir

Délégation de la CNSK à Diyarbakir (Kurdistan) du 16 au 25 mars 2016.

17 avril 2016 - Pétition « Cessez de criminaliser le mouvement kurde en Belgique »

33 Kurdes sont poursuivis aujourd’hui par la justice belge sur la base de la législation belge (...)

25 mai 2015 - Débat : « Kurdistan : Ben û Sen, un quartier en mutation »

« Kurdistan : Ben û Sen, un quartier en mutation », débat dans le cadre du festival Etonnants (...)

21 avril 2015 - Atersadenn an AKB o tistreiñ eus Kurdistan war RBI

Izili ar gevredigezh AKB, Keneildedoù Kurdistan Breizh, a zo aet war talbenn Bro Siria lec’h (...)

26 janvier 2014 - Les organisations membres de la CNSK

Alternative Libertaire
Amis du Peuple kurde en Alsace
Amitiés Corse Kurdistan
Amitiés (...)

14 janvier 2013 - Exposition de Gael Le Ny intitulée « Seuls les montagnes sont nos amies ».

Gaël Le Ny expose depuis le 11 janvier au 1675, 44 rue Legraverend à Rennes.
Cette exposition (...)

5 avril 2012 - Grand sit-in à Strasbourg pour soutenir les grévistes kurdes

Bernard Revollon, porte-parole du Comité de soutien local (fort d’une dizaine d’organisations) a (...)

18 mars 2012 - Grèves de la faim

Le Centre d’information du Kurdistan (CIK) de Paris a pris l’initiative d’écrire au Secrétaire (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 21 janvier 2018

Publication

1233 Articles
Aucun album photo
121 Brèves
24 Sites Web
22 Auteurs

Visites

147 aujourd’hui
351 hier
1088290 depuis le début
12 visiteurs actuellement connectés