Saleh Muslim interpellé à Prague sur ordre d’Erdoğan

lundi 26 février 2018
par  Amitiés kurdes de Bretagne

C’est avec une certaine émotion que nous apprenons l’arrestation de Saleh Muslim, chargé des relations extérieures du Mouvement pour une Société démocratique (TEV DEM) et ancien co-président du Parti de l’Union démocratique (PYD?) de Syrie. Saleh Muslim est une grande figure de la résistance, Kurde syrien natif de Kobanê, un militant qui a passé des années dans les geôles syriennes. Saleh Muslim a perdu un de ses enfants dans la lutte contre l’Etat islamique. Avec Selahattin Demirtaş, il avait été une des personnalités marquantes d’un colloque organisé en 2013 à Paris, à l’Assemblée nationale, sous le patronage du député François Asensi. Une salle comble, un thème « Regards croisés : territoires et peuple kurde, quel avenir pour le peuple kurde ? » à l’initiative de la Coordination nationale Solidarité Kurdistan (CNSK).

À Prague pour la paix

« Saleh Muslim s’est rendu à Prague pour donner une conférence » a déclaré Khaled Issa, le représentant en France du Rojava, « nous n’avons eu jusqu’à présent aucun problème avec la République tchèque. Nous espérons que Prague ne cédera pas aux pressions turques. » La présence de responsables kurdes syriens dans la capitale tchèque pour des contacts diplomatiques est fréquente. Les forces kurdes sont les partenaires de la Coalition internationale contre l’Etat islamique en Syrie et Saleh Muslim, qui voyage régulièrement en Europe avait même été reçu en mai 2017 à l’Elysée par le Président de la République, François Hollande, au grand dam du président de la Turquie, RT Erdoğan.

La Turquie a demandé formellement l’extradition de Saleh Muslim et Erdoğan veut aller vite : il prendra « les mesures nécessaires pour éviter une issue défavorable » à sa demande d’extradition, a-t-il menacé lors d’une conférence de presse (il serait prêt à libérer deux jeunes Tchèques détenus en Turquie en échange de S. Muslim !). Des Kurdes ont été par le passé parfois interpellés en République tchèque, puis relâchés, sans créer un évènement médiatique. Mais cette fois-ci, alertée, toute la presse tchèque en parle et des amis sont là pour amplifier le mouvement. Mais le président tchèque, que d’aucuns surnomment le « Trump tchèque » à cause de ses écarts de langage et de conduite et qui doit sa réélection à son rejet de l’immigration et des quotas obligatoires de réfugiés, n’est pas un personnage très rassurant. Son Premier ministre, eurosceptique et proche de Poutine, l’est encore moins.

Appel à la France et à la communauté internationale

TEV-DEM a condamné l’arrestation de Saleh Muslim et a appelé la communauté internationale à agir contre ces pratiques illégales de l’Etat turc. Dans sa déclaration, TEV-DEM affirme que la Turquie souhaite emprisonner les représentants des peuples du Nord de la Syrie car elle échoue militairement à Afrin. TEV-DEM en appelle aux personnalités et organisations juridiques ainsi qu’aux Etats et aux Nations-Unies.

La Coordination nationale Solidarité Kurdistan (CNSK), dans son communiqué (en pièce jointe), demande :

  • que la France fasse entendre sa voix au sein de l’Union européenne pour demander la libération immédiate de Saleh Muslim et des autres personnes interpellées ;
  • que le Parlement européen dénonce de telles pratiques ;
  • que soit mis fin à toute coopération policière avec la Turquie tant que celle-ci ne respecte pas les principes et valeurs fondamentaux d’une démocratie.

André Métayer


Photo ANF.


Documents joints

Communiqué <span class="caps">CNSK

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 21 janvier 2018

Publication

1214 Articles
Aucun album photo
121 Brèves
24 Sites Web
22 Auteurs

Visites

333 aujourd’hui
403 hier
1066734 depuis le début
13 visiteurs actuellement connectés