Newroz entre gravité et espoir au Kurdistan, mais aussi à Rennes

Des foules énormes au Kurdistan
samedi 23 mars 2019
par  Amitiés kurdes de Bretagne

La campagne « Paix au Kurdistan » a salué, à l’occasion du Newroz?,

le courage et le sacrifice de tous ces Kurdes qui ont été victimes de discriminations extrêmes, de violences, de tortures et d’arrestations dans la poursuite de leurs convictions et dans leur lutte pour la liberté et la justice. Le Newroz vient cette année à un moment de tension et de crise extrême où le peuple kurde fait preuve de force et de résilience face au régime turc le plus répressif des temps modernes. Les Kurdes mènent une lutte historique pour toute l’humanité. Ils se sont dressés en première ligne contre les gangs terroristes de l’Etat islamique qui étaient devenus une menace et un fléau pour l’humanité.

Tous les rassemblements ont permis de saluer le courage de Leyla Güven et des centaines d’hommes et de femmes kurdes qui sont actuellement en grève de la faim afin de mettre fin à l’isolement inhumain auquel est soumis Abdullah Öcalan. Ainsi, à Rennes, les invités des Kurdes se sont levés pour observer, une minute de silence en ouverture de la réception donnée à l’occasion du Newroz.

Malgré les obstacles et les intimidations, comme l’arrestation et l’expulsion de deux de nos amis de France Kurdistan, des foules énormes se sont rassemblées dans tout le Kurdistan, notamment à Diyarbakir et à Van. Selon les observateurs – plus de soixante délégations étrangères étaient présentes – il faut remonter à 2013 pour trouver pareille ferveur.

C’était l’année de l’espoir : devant plus d’un million de personnes rassemblées à Diyarbakir, les députés Pervin Buldan et Sırrı Süreya Önder avaient lu le message de paix tant attendu du leader incontesté du peuple kurde, Abdullah Öcalan.

2018, l’espoir ne faiblit pas : c’est incroyable.

Newroz à Rennes

Après une semaine de manifestations dans les rues de Rennes pour soutenir les grévistes de la faim et célébrer le Newroz, ce sont plus de quatre-vingts personnes qui répondirent à l’invitation de Saadet Kilic et Fehmi Kaplan, co-présidents d’Amara - Conseil démocratique kurde de Rennes. Accueillis par des femmes kurdes en habits traditionnels, tous prirent place autour de tables joliment décorées et présentant des mets succulents préparés par les familles kurdes. Une assemblée particulièrement militante et diverse, choyée par leurs hôtes kurdes très attentionnés qui ne manquèrent pas de saluer les personnalités présentes : Ana Sohier et Yannick Le Gargasson, conseillers municipaux de Rennes, Me Rouzaud Le Bœuf, avocat honoraire, Ghania Boucekkine, présidente de la Maison internationale de Rennes (MIR), Patrice Charbonnier, journaliste en retraite très active, les responsables et militants de France Palestine, du Mouvement de la paix, de l’Union démocratique bretonne (UDB), du Parti communiste français (PCF), des Jeunesses communistes, d’Alternative libertaire, de La France insoumise (LFI) et bien sûr des Amitiés kurdes de Bretagne (AKB). Même l’Argentine était représentée avec René Palacios. Des chefs d’entreprise avaient aussi répondu à l’invitation. S’étaient fait excuser, retenus par d’autres obligations ou absents de Rennes, Jean-Louis Tourenne, sénateur d’Ille et Vilaine, Lena Louarn, vice-présidente du Conseil régional de Bretagne, Frédéric Bourcier, conseiller départemental et adjoint à la maire de Rennes, Jocelyne Bougeard, adjointe à la maire de Rennes, Glenn Jégou, conseiller municipal, Marie Anne Chapdelaine, ancienne députée de Rennes.

L’une des responsables du mouvement des Femmes kurdes (ZIN 35), a expliqué à l’assemblée toute la symbolique de la fête du Newroz qui commémore la naissance du peuple kurde, avec la légende plusieurs fois millénaire de Kawa le forgeron libérant son peuple en défiant et tuant le tyran Dehak.

Une surprise rafraichissante avec la production d’un groupe nouvellement formé dans un des ateliers d’Amara : ces jeunes enfants, chantant de tout leur cœur, avec une force joyeuse et communicative. Ils ont bluffé l’assistance… Un régal ! Oui, ce fut aussi à Rennes un Newroz d’espoir.

André Métayer


Photo : Gaël Le Ny


Brèves

8 décembre 2017 - Qui sont les Kurdes ? 1/2

Émission de Radio Campus Angers avec la participation des AKB.

5 octobre 2016 - Manifestation kurde à Rennes le 8 octobre à 16h30

Une manifestation se tiendra à Rennes le 8 octobre pour dénoncer les conditions de détention du (...)

21 mai 2016 - Rapport de la délégation de la CNSK à Diyarbakir

Délégation de la CNSK à Diyarbakir (Kurdistan) du 16 au 25 mars 2016.

17 avril 2016 - Pétition « Cessez de criminaliser le mouvement kurde en Belgique »

33 Kurdes sont poursuivis aujourd’hui par la justice belge sur la base de la législation belge (...)

25 mai 2015 - Débat : « Kurdistan : Ben û Sen, un quartier en mutation »

« Kurdistan : Ben û Sen, un quartier en mutation », débat dans le cadre du festival Etonnants (...)

21 avril 2015 - Atersadenn an AKB o tistreiñ eus Kurdistan war RBI

Izili ar gevredigezh AKB, Keneildedoù Kurdistan Breizh, a zo aet war talbenn Bro Siria lec’h (...)

26 janvier 2014 - Les organisations membres de la CNSK

Alternative Libertaire
Amis du Peuple kurde en Alsace
Amitiés Corse Kurdistan
Amitiés (...)

14 janvier 2013 - Exposition de Gael Le Ny intitulée « Seuls les montagnes sont nos amies ».

Gaël Le Ny expose depuis le 11 janvier au 1675, 44 rue Legraverend à Rennes.
Cette exposition (...)

5 avril 2012 - Grand sit-in à Strasbourg pour soutenir les grévistes kurdes

Bernard Revollon, porte-parole du Comité de soutien local (fort d’une dizaine d’organisations) a (...)

18 mars 2012 - Grèves de la faim

Le Centre d’information du Kurdistan (CIK) de Paris a pris l’initiative d’écrire au Secrétaire (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 21 janvier 2018

Publication

1284 Articles
Aucun album photo
122 Brèves
24 Sites Web
27 Auteurs

Visites

31 aujourd’hui
240 hier
1165015 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté