Il n’est pas trop tard pour sauver Hasankeyf : non à la mise en eau du barrage d’Ilisu !

mercredi 5 juin 2019
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Le patrimoine culturel d’Hasankeyf va être englouti sous les eaux du barrage Ilisu. Depuis 12 000 ans, Hasankeyf, située dans la région kurde de Turquie, est un site d’établissement humain ininterrompu. Des dizaines de cultures ont contribué à construire ce site exceptionnel qui s’étend sur les rives du Tigre et dans des vallées adjacentes. En 2008, les Amitiés kurdes de Bretagne avaient déjà participé à un grand mouvement de solidarité pour sauver le site archéologique d’Hasankeyf.

Devant l’ampleur des protestations nationales et internationales, la Turquie avait reculé et semblait avoir abandonné le projet mais force de constater le contraire aujourd’hui. Erdoğan veut éradiquer tout ce qui pourrait s’opposer à son pouvoir… même les pierres, vestiges des différentes cultures, des différentes religions, des différentes identités qui, dans leur diversité, ont créé les peuples d’aujourd’hui. Le gouvernement turc a annoncé qu’il commencerait à remplir le barrage controversé le 10 juin 2019. Bien que le projet soit presque achevé, personne n’a encore été déplacé. Il reste donc encore une chance d’éviter le désastre.

A l’initiative des organisations Pour sauver Hasankeyf, Mouvement écologique de Mésopotamie, Mouvement des étudiants kurdes en France (UEKF), Conseil démocratique kurde en France (CDKF), Fondation Danielle Mitterrand, une journée mondiale d’action pour Hasankeyf est organisée ce 7 juin prochain, devant le siège de l’Unesco à Paris.

Il n’est pas trop tard pour sauver Hasankeyf.

André Métayer


Sur le Web

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 21 janvier 2018

Publication

1284 Articles
Aucun album photo
122 Brèves
24 Sites Web
27 Auteurs

Visites

31 aujourd’hui
240 hier
1165015 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés