Au mondial de l’information, carton jaune à l’AFP

vendredi 18 juin 2010
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Le rôle des agences de presse est de fournir aux journaux les informations dans l’instant, au plus près de l’événement, puisées autant que faire se peut auprès de différentes sources. Ainsi l’Agence France Presse fournit-elle, heure par heure, des informations sur le front des combats qui opposent l’armée turque aux rebelles du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK?) ; mais, pour l’essentiel, elle puise ses informations auprès des services turcs, ce qui explique sans doute qu’elle conclut souvent ses communiqués par « ce mouvement (le PKK) est considéré comme une organisation terroriste par la Turquie et par une grande partie de la communauté internationale ».

Ce qui explique aussi, sans doute, ses dérapages verbaux comme le dernier en date : alors que la dépêche du 14 juin titrait : UN SOLDAT TURC TUÉ PAR DES REBELLES KURDES, celle du 12 juin titrait : UN REBELLE KURDE DU PKK ABATTU PAR L’ARMÉE.

Abattu ? On n’emploie même plus ce terme quand il s’agit de tuer des animaux - ils sont « euthanasiés » - sauf s’il s’agit de bêtes sauvages malfaisantes.

Abattu ? Même les militaires hésitent à employer ce mot (un ennemi, on « l’élimine », on le « neutralise » et les régions conquises sont « nettoyées »).

Abattu ? L’AFP voudrait-elle nous faire savoir que l’armée turque ne respecte pas les lois de la guerre ?

L’AFP rend bien compte de l’avantage pris par l’option militaire sur les appels à la négociation dans le bras de fer entre gouvernement turc et opposition kurde, depuis l’annonce le mois dernier par Abdullah Öcalan, le leader emprisonné du PKK, qu’il abandonnait ses efforts en faveur de la paix, mais omet d’en rappeler les raisons pourtant clairement explicitées : « en l’absence de vrais interlocuteurs, a déclaré A. Öcalan, mes efforts n’ont plus de sens. »

De même l’AFP oublie de signaler l’affrontement qui a opposé le député de Diyarbakir et Président du groupe parlementaire BDP (Parti pour la Paix et la Démocratie) - ancien Président de la section de Diyarbakir de l’IHD, affiliée à la Fédération internationale des Ligues des Droits de l’Homme - Selehattin Demirtaş, au premier ministre Recep Tayyip Erdoğan qui a mis en cause le parti pro-kurde : non seulement il a reproché au BDP d’avoir des liens avec le PKK, mais il a accusé les municipalités BDP dirigeant des villes du sud-est anatolien de décourager les investissements et de refuser le soutien du TOKI, instance de construction et d’aménagement, qui est directement rattachée aux services du premier ministre.

Ces attaques politiciennes cherchent à masquer une nouvelle orientation gouvernementale qui tourne le dos aux négociations de paix : « l’ouverture démocratique » est vraiment passée au second plan ; à l’issue de cette passe d’arme, Selehattin Demirtaş a rappelé que le BDP était le parti de la paix et de la démocratie et a déposé une motion de censure visant à sanctionner la politique du gouvernement.

Mais l’AFP préfère publier les bilans flatteurs des succès militaires dont on sait par avance qu’ils doivent être pris avec circonspection.

André Métayer


Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

4 août 2015 - Communiqué de l’UDB

Communiqué de l’UDB : « Ne laissons pas Erdogan détruire la démocratie kurde »

19 octobre 2014 - « Protégons les Kurdes et les Syriens »

« Protégons les Kurdes et les Syriens », un point de vue de Kendal Nezan publié dans Le Monde du 16 (...)

9 juillet 2014 - A lire : « L’Europe vue par les partis politiques turcs »

« L’Europe vue par les partis politiques turcs » par Burçin Gerçek.

6 mai 2014 - Ce que le Kurdistan d’Irak fait au « grand » Kurdistan

« Ce que le Kurdistan d’Irak fait au « grand » Kurdistan. Enjeux et modalités de la constitution d’un (...)

17 septembre 2013 - Ur pennad e Bremañ diwar-benn stad an traoù e Kurdistan

Embannet eo bet gant ar gelaouenn viziek Bremañ ur pennad dedennus-tre diwar-benn stad an traoù (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 12 juillet 2017

Publication

1112 Articles
Aucun album photo
73 Brèves
27 Sites Web
18 Auteurs

Visites

83 aujourd’hui
445 hier
806278 depuis le début
14 visiteurs actuellement connectés