Du jamais vu : 6 élections de députés kurdes invalidées

lundi 27 juin 2011

Le Haut Conseil électoral de Turquie a pris la lourde responsabilité de révoquer le mandat de député de 6 candidats élus du BDP lors des élections législatives du 12 juin dernier. Ces 6 députés sont actuellement emprisonnés mais le droit turc permet aux personnes détenues d’être éligibles et de bénéficier de l’immunité en cas d’élection.

Hatip Dicle : 10 ans de prison + 2

Il s’agit tout d’abord de Hatip Dicle, élu député de Diyarbakir. Déjà en 1994 Hatip Dicle, alors député, avait été privé de son immunité parlementaire et emprisonné pendant 10 ans, en même temps que Leyla Zana. En 2009, il a encore été arrêté et mis en détention. Peu avant les élections, le Haut Conseil électoral avait refusé sa candidature avant que des manifestations de masse ne le fassent revenir sur sa décision quelques jours plus tard.

Selma Irmak

Selma Irmak, née en 1971 à Kiziltepe (province de Mardin), élue députée de Sirnak, fait partie de ces jeunes femmes qui militent dans les organisations étudiantes et au Centre culturel de Mésopotamie (MKM). Elle avait déjà connu la prison en 1994. Animatrice de l’Institut kurde d’Istanbul, elle adhère au HADEP, puis au DTP dont elle devient la présidente de la section régionale de Konya. Après les élections municipales de mars 2009, où elle s’était portée candidate, elle est arrêtée et mise en détention. Elle est toujours incarcérée à la prison de Diyarbakir.

Faisal Sarıyıldız

Faisal Sarıyıldız, né en 1975 à Cizre, a été aussi élu député de Sirnak. Cet ingénieur en construction mécanique est connu comme journaliste écrivant dans deux journaux kurdes, « Ülkede Gündem » et « Özgür Bakis ». Arrêté lui aussi après les élections municipales de 2009, mis en détention, il est toujours incarcéré à la prison de Mardin.

Kemal Aktaş : 22 années de prison + 2

Kemal AKTAŞ, né en 1958 à Suruç (province de Sanliurfa), diplômé de l’École secondaire industrielle d’Urfa, élu député de Van, a déjà un long parcours de militant kurde. Il est, lors du coup d’Etat de 1980, arrêté, torturé et condamné par une cour martiale à 22 années de prison. Il en sortira en septembre 2001. Il devient, après sa libération, directeur municipal à Urfa, adhère au HADEP, puis au DTP, dont il est membre fondateur. Elu en 2006 vice président chargé des questions de l’écologie, il sera, le 14 avril 2009, interpellé et mis en détention. Il est toujours incarcéré à la prison de Diyarbakir.

Gulser Yildirim

Gulser Yildirim, née en 1963 à Nusaybin (province de Mardin), élue députée de Mardin, est accusée de faire partie de la branche urbaine du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK?). Cette mère de famille de 4 enfants est connue pour être une militante dans les mouvements de femmes, a été de toutes les luttes avec le HADEP, le DEHAP, le DTP et aujourd’hui le BDP où elle exerçait, jusqu’à son arrestation, en février 2010, les fonctions d’administratrice. Elle est toujours détenue à la prison de Mardin.

Ibrahim Ayhan

Ibrahim Ayhan, né en 1969 à Siverek (province de Sanliurfa), fief du tristement bien connu Sedat Bucak, ancien député du parti de Mme Çiller, compromis avec la mafia et les services secrets turcs. Marié et père de deux enfants, diplômé de l’université de Van en agriculture, Ibrahim Ayhan commence une carrière d’enseignant à Urfa et milite à Egitim-Sen, une très forte organisation syndicale d’enseignants plusieurs fois suspendue et menacée de dissolution au motif qu’elle mènerait des actions susceptibles de mettre en péril l’unité de la République, ce qui lui vaut d’être exilé, de 1997 à 2007, à plus de 1 000 km, près de la Mer Noire. A son retour, il milite au DTP/BDP et est élu président de la section régionale d’Urfa. Il est interpellé le 1er octobre 2010 et incarcéré, depuis cette date, à la prison de Sanliurfa.

L’AKP? est donc sur le point de gagner la majorité qualifiée au Parlement de Turquie qui donnera les mains libres à RT Erdogan. C’est l’objectif non avoué de ces manœuvres frauduleuses. Le BDP va boycotter la rentrée parlementaire et les perspectives d’ouverture de vraies négociations pour trouver une solution politique à la question kurde s’éloignent.

André Métayer

Signez, faites signer la pétition : « oui à une solution politique à la question kurde en Turquie »


Photo (ANF)

De gauche à doite et de haut en bas : Faisal Sarıyıldız, Hatip Dicle, Gulser Yildirim, Selma Irmak, Kemal Aktaş, Ibrahim Ayhan


Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

28 juin - Mai/juin 2017 : articles intéressants sur la situation au Kurdistan

Quelques liens vers des articles ou infographies intéressants sur la situation du Kurdistan dans (...)

9 juin - A lire sur Lefigaro.fr : Patrice Franceschi :...

A lire sur Lefigaro.fr, une excellente interview de Patrice Franceschi : « À Raqqa se joue aussi (...)

29 avril - Mars/avril 2017 : articles intéressants sur la situation au Kurdistan

Quelques liens vers des articles ou infographies intéressants sur la situation du Kurdistan dans (...)

28 février - Janvier/février 2017 : articles intéressants sur la situation au Kurdistan

Quelques liens vers des articles ou infographies intéressants sur la situation du Kurdistan dans (...)

28 décembre 2016 - Décembre 2016 : articles intéressants sur la situation au Kurdistan

Quelques liens vers des articles ou infographies intéressants sur la situation du Kurdistan dans (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 12 juillet 2017

Publication

1112 Articles
Aucun album photo
73 Brèves
27 Sites Web
18 Auteurs

Visites

347 aujourd’hui
445 hier
806542 depuis le début
14 visiteurs actuellement connectés