Deux avocats kurdes plaident devant leurs confrères rennais et européens

mardi 29 mai 2012

« L’accueil du mineur étranger » était le thème du colloque organisé par la commission des relations internationales du Barreau de Rennes qui, à cette occasion, réunissait des représentants des barreaux des villes européennes jumelées avec Rennes. Deux avocats kurdes de Diyarbakir étaient également invités : la Turquie n’est-elle pas candidate à l’entrée dans l’Union européenne et la ville de Diyarbakir ne mérite-t-elle pas, au vu des relations étroites qu’elle entretient avec Rennes depuis des décennies, d’entrer dans le cercle enviée des villes jumelées ?

L’intervention du bâtonnier de Diyarbakir Mehmet Emin Aktar et de l’avocate Nuşîn Uysal a été particulièrement remarquée quand elle aborda la situation dramatique des avocats en Turquie assurant la défense de Kurdes accusés « d’association de malfaiteurs en relation avec une organisation terroriste ». Une cinquantaine d’entre eux sont toujours incarcérés ainsi qu’une centaine de journalistes et 7 000 membres du parti légal BDP (Parti pour la Paix et la Démocratie) - dont plus de 500 femmes - sur la base de la loi antiterroriste de 1991 qui définit le terrorisme par rapport à ses objectifs politiques et non aux moyens employés. Amnesty International s’inquiète depuis longtemps de cette législation qui ne comporte pas le niveau de certitude juridique exigé par le droit international.

Le scandale des scandales : les enfants kurdes emprisonnés

Il y a quelques jours, un enfant à été condamné à 18 ans d’emprisonnement pour avoir jeté un cocktail Molotov au motif qu’il appartiendrait à une organisation terroriste

a révélé Me Nuşîn Uysal, suscitant chez ses confères et consœurs un profond sentiment de malaise.

Selon le bâtonnier Mehmet Emin Aktar,

8 500 dossiers d’enfants sont en attente de traitement dont 2 000 à Diyarbakir. Les arrestations d’avocats désorganisent la défense. Il n’en reste qu’un nombre insuffisant – une quarantaine - pour assurer la défense des enfants.

La délégation des Amitiés Kurdes de Bretagne qui rentre du Kurdistan a recueilli nombre de témoignages bouleversants :

les traumatismes psychologiques suite à l’emprisonnement, les mauvais traitements, les humiliations sexuelles en prison sont alarmants et ne sont jamais soignés. Des suicides et tentatives de suicides sont fréquents en prison. Ce sont les suicides qui ont permis de révéler la gravité de la situation actuelle des enfants kurdes détenus pour raisons politiques. La journaliste Özlem Agus, qui avait osé révéler les abus sexuels et des cas de torture dont les enfants sont victimes, s’est retrouvée à son tour interpellée et incarcérée.

Solidarité

Daniel Delaveau, Maire de Rennes et Roselyne Lefrançois, adjointe aux relations internationales, n’ont pas manqué, en recevant les avocats dans les salons de l’hôtel de ville, de rappeler la position intransigeante de la ville de Rennes sur le respect des Droits de l’Homme, des droits démocratiques et les droits des peuples :

l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne, souhaitée par tous, ne peut se faire qu’à cette condition.

La révélation de la situation des avocats en Turquie a suscité la stupéfaction des avocats rennais et européens, comme l’a souligné le Bâtonnier de Rennes, Me Maryvonne Lozac’hmeur :

certains d’entre eux ne s’imaginaient pas qu’il pouvait se passer de telles choses à la porte de l’Europe. Ils ont été sincèrement choqués.

Des barreaux, comme celui de Paris, ont déjà protesté auprès des autorités turques. Emin Aktar et Nuşîn Uysal formulent le vœu que les barreaux de Gdansk, Exeter, Erlangen, Louvain, Vérone et Rennes manifestent également, à l’issue de ce colloque, leur solidarité auprès de leurs confrères emprisonnés et rappellent à la Turquie le devoir de respecter l’indépendance, la liberté et l’intégrité de la profession d’avocat.

André Métayer


Photos : Emin Aktar, bâtonnier de Diyarbakir et Nuşîn Uysal, avocate.


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

5 octobre 2016 - Manifestation kurde à Rennes le 8 octobre à 16h30

Une manifestation se tiendra à Rennes le 8 octobre pour dénoncer les conditions de détention du (...)

21 mai 2016 - Rapport de la délégation de la CNSK à Diyarbakir

Délégation de la CNSK à Diyarbakir (Kurdistan) du 16 au 25 mars 2016.

17 avril 2016 - Pétition « Cessez de criminaliser le mouvement kurde en Belgique »

33 Kurdes sont poursuivis aujourd’hui par la justice belge sur la base de la législation belge (...)

25 mai 2015 - Débat : « Kurdistan : Ben û Sen, un quartier en mutation »

« Kurdistan : Ben û Sen, un quartier en mutation », débat dans le cadre du festival Etonnants (...)

21 avril 2015 - Atersadenn an AKB o tistreiñ eus Kurdistan war RBI

Izili ar gevredigezh AKB, Keneildedoù Kurdistan Breizh, a zo aet war talbenn Bro Siria lec’h (...)

26 janvier 2014 - Les organisations membres de la CNSK

Alternative Libertaire
Amis du Peuple kurde en Alsace
Amitiés Corse Kurdistan
Amitiés (...)

14 janvier 2013 - Exposition de Gael Le Ny intitulée « Seuls les montagnes sont nos amies ».

Gaël Le Ny expose depuis le 11 janvier au 1675, 44 rue Legraverend à Rennes.
Cette exposition (...)

5 avril 2012 - Grand sit-in à Strasbourg pour soutenir les grévistes kurdes

Bernard Revollon, porte-parole du Comité de soutien local (fort d’une dizaine d’organisations) a (...)

18 mars 2012 - Grèves de la faim

Le Centre d’information du Kurdistan (CIK) de Paris a pris l’initiative d’écrire au Secrétaire (...)

4 mars 2010 - ROJ TV, télévision kurde en exil, LA TV par excellence de tous les Kurdes émigrés en Europe, est menacée

POUR PROTESTER CONTRE LES ARRESTATIONS ET LES MENACES QUI PESENT SUR ROJ TV, LES KURDES DE (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 19 novembre 2017

Publication

1133 Articles
Aucun album photo
110 Brèves
23 Sites Web
18 Auteurs

Visites

316 aujourd’hui
668 hier
870097 depuis le début
12 visiteurs actuellement connectés