Kurdistan turc : une vaste zone sous contrôle PKK

vendredi 31 août 2012

Selahattin Demirtas, co-président du principal parti légal kurde (BDP), a fait une importante déclaration le 25 août dernier à Diyarbakir, devant la presse :

pour la première fois depuis le début de l’insurrection kurde, une vaste zone qui s’étend sur 300 à 400 km est sous contrôle du PKK, dans la région de Hakkari : depuis le 23 juillet, autour de Semdinli et depuis le 4 août, autour de Cukurça. La guérilla a pris aussi le contrôle d’une autre zone près de la ville d’Hakkari après avoir lancé le 16 août dernier un assaut d’envergure contre plusieurs positions militaires. L’armée turque ne peut leur fournir un support logistique que par voie aérienne. La question kurde ne sera pas résolue avec des tanks et des canons. Le gouvernement doit abandonner sa politique sécuritaire et lancer un processus de pourparlers.

Une vidéo largement diffusée montre une imposante délégation fraterniser avec des combattants du PKK occupant des carrefours stratégiques près de la ville de Semdinli, composée de dirigeants du BDP - dont la co-présidente Gultan Kisanak - et de membres d’organisations de la société civile. Pour autant, la population civile vit dans la peur. Les arrestations, la fermeture des organes de presse, les bombardements, les combats créent un climat d’angoisse qu’un de nos correspondants nous décrit en quelques lignes :

l’AKP a nié la question kurde et mis en prison tous ses opposants politiques. Les affrontements sont directement la conséquence de cette impasse politique. La situation d’aujourd’hui est bien différente de celle que nous avons vécue jusqu’à présent : avant, il s’agissait d’affrontements selon les techniques de harcèlement de la guérilla. Cette fois-ci, c’est une véritable guerre de position qui dure, une guerre de tranchées. Les affrontements dans la région de Semdinli, par exemple, durent depuis un mois et s’étendent même au centre ville. Il en est de même ailleurs. Partout dans le monde, après chaque guerre, la paix finit par arriver. Ici, par contre, on ne voit pas d’issue et les gens de notre pays pensent que le sang va beaucoup couler.

La situation est révolutionnaire

Face à cette nouvelle situation, où des forces kurdes, politiques et armées, se rejoignent pour contrôler un territoire, l’État turc minimise la situation et la presse semble frappée de cécité. L’attentat de Gaziantep arrive à point nommé pour remplir les colonnes et détourner l’attention. Faut-il rappeler ici que les patrons de presse ont été mis au pas, que 98 journalistes, correspondants, écrivains et employés de journaux sont actuellement détenus en Turquie et qu’un procès s’ouvrira le 10 septembre pour juger une quarantaine d’entre eux ? Pour Murat Karayilan, président du Conseil Exécutif du KCK, la situation actuelle est « révolutionnaire » :

l’Etat turc et la presse turque persistent à nier la réalité. Les informations qu’ils divulguent sont anecdotiques alors que la situation est une situation de guerre, celle d’une lutte pour la conquête d’un territoire. Durant toute l’opération militaire de Semdinli, cinq de nos camarades sont tombés martyrs et trois ont été blessés. Quant à l’armée turque, ses pertes se comptent par dizaines. Le HPG? dresse tous les jours le bilan à l’attention de l’opinion publique, mais l’Etat turc se garde bien d’en faire autant. Les médias aux mains de l’AKP masquent toute la réalité de la situation.

Une dépêche de l’AFP du 23 août fait état d’affrontements dans la région de Semdinli, faisant 5 tués chez les soldats turcs et 16 chez « les rebelles kurdes ». Murat Karayilan explique par ailleurs que l’armée turque dissimule ses pertes en ne comptabilisant pas celles subies par les unités spéciales, les plus nombreuses, considérées comme hors effectifs de l’armée régulière.

André Métayer


Photo : le drapeau des HPG? sur la colline de Goman, à 1 km du centre de Semdinli


Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

HPG (People’s Defence Force)">22 octobre - ACTION AGAINST OCCUPYING TURKISH ARMY'S OPERATION UNIT IN AMED

HPG (People’s Defence Force)">21 octobre - EFFECTIVE ACTION AGAINST OCCUPYING TURKISH ARMY IN HATAY PROVINCE

HPG (People’s Defence Force)">20 octobre - HEAVY BLOWS INFLICTED ON OCCUPYING TURKISH ARMY IN ÇELÊ AND GEVER

HPG (People’s Defence Force)">19 octobre - WE COMMEMORATE WITH RESPECT OUR COMRADES WHO FELL MARTYRS IN MUĞLA

HPG (People’s Defence Force)">19 octobre - ACTION AGAINST OCCUPYING TURKISH ARMY'S INVASION OPERATIONS TARGETING ZAP

HPG (People’s Defence Force)">18 octobre - WE COMMEMORATE WITH RESPECT COMRADE HOGIR BARAN (BEŞIR SEBRI) WHO FELL MARTYR IN THE KIRKUK RESISTANCE

HPG (People’s Defence Force)">18 octobre - HEAVY BLOWS INFLICTED ON OCCUPYING TURKISH FORCES IN SIIRT, BITLIS AND HAKKARI

HPG (People’s Defence Force)">17 octobre - INFORMATION ON EVENTS WHICH TOOK PLACE IN KIRKUK

HPG (People’s Defence Force)">17 octobre - INVASION OPERATION IN XEREGOL CONTINUES FACING HEAVY BLOWS

HPG (People’s Defence Force)">16 octobre - OCCUPYING TURKISH ARMY FACES HEAVY DEFEAT IN XEREGOL, HAKKARI

HPG (People’s Defence Force)">16 octobre - HEAVY BLOW INFLICTED ON OCCUPYING TURKISH FORCES TRYING TO ENTER SOUTH KURDISTAN

HPG (People’s Defence Force)">15 octobre - ACTION AGAINST OCCUPYING TURKISH ARMY IN GEVER (YUKSEKOVA)

HPG (People’s Defence Force)">14 octobre - HEAVY BLOW INFLICTED ON TURKISH OCCUPATION FORCES IN DERSIM AND BARZAN

HPG (People’s Defence Force)">13 octobre - ACTIONS AGAINST OCCUPYING TURKISH ARMY'S FORCES IN HAKKARI, AGRI AND SIRNAK

HPG (People’s Defence Force)">12 octobre - HEAVY BLOW INFLICTED ON INVASION OPERATIONS IN ÇELÊ AND GABAR

HPG (People’s Defence Force)">11 octobre - 6 SOLDIERS OF THE OCCUPYING TURKISH ARMY KILLED IN GEVER (YUKSEKOVA)

HPG (People’s Defence Force)">10 octobre - OPERATION UNITS STRUCK IN SOUTH KURDISTAN'S BARZAN REGION

HPG (People’s Defence Force)">9 octobre - HEAVY BLOW INFLICTED ON INVASION OPERATIONS OF THE TURKISH ARMY

HPG (People’s Defence Force)">8 octobre - HEAVY BLOW INFLICTED ON OCCUPYING TURKISH ARMY IN AĞRI, HAKKARI AND SIIRT

HPG (People’s Defence Force)">7 octobre - ACTIONS AGAINST OCCUPYING UNITS IN ŞEMZINAN AND ÇELÊ

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 15 octobre 2017

Publication

1126 Articles
Aucun album photo
103 Brèves
28 Sites Web
18 Auteurs

Visites

190 aujourd’hui
753 hier
849157 depuis le début
44 visiteurs actuellement connectés