Assassinat des trois militantes kurdes à Paris : le MRAP interpelle le Conseil des Droits de l’Homme des Nations-unies

samedi 16 mars 2013
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Le MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples) a interpellé le 8 mars 2013 le Conseil des Droits de l’Homme des Nations-Unies, où il siège en tant que membre permanent à titre consultatif, au sujet du meurtre exécuté en plein Paris des trois militantes kurdes Sakine Cansiz, Leyla Söylemez et Fidan Dogan (Rojbin).

Selon les informations révélées par l’enquête, la scène du crime et les blessures mortelles des trois victimes ont clairement indiqué une exécution extrajudiciaire pour des motivations politiques.

L’assassinat à motivation politique doit être placé dans le contexte du conflit très long et continu entre le gouvernement turc et la minorité kurde, en raison de violations persistantes des droits civils, politiques, sociaux, économiques et culturels de la minorité kurde.

Le MRAP estime qu’une procédure judiciaire approfondie et impartiale est essentielle pour le processus de paix dans son ensemble et appelle les autorités françaises à conclure dans les meilleurs délais une enquête criminelle approfondie conduite d’une manière ouverte et transparente, afin de rendre la justice pour ces homicides à caractère politique.

Il demande au Rapporteur spécial sur l’indépendance des juges et des avocats à suivre avec attention la procédure d’enquête et judiciaire de cette affaire politique extrêmement sensible, afin d’assurer le respect de la loi.

Observant que l’unité spéciale antiterroriste de la police française - la Sous-direction anti-terroriste - a été autorisée à poursuivre l’enquête criminelle, il demande au Rapporteur spécial sur la promotion et la protection des droits de l’homme et des libertés fondamentales les libertés dans la lutte antiterroriste d’examiner l’affaire avec soin et de veiller au strict respect de la primauté du droit.

Enfin, il demande au Rapporteur spécial sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires d’examiner ce cas selon les principes relatifs à la prévention efficace des exécutions extrajudiciaires, arbitraires et sommaires et stipulées dans la résolution ECOSOC 1989/65.

André Métayer


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

16 janvier 2014 - Communiqué de l’Association iséroise des Amis des Kurdes

A Grenoble, une vingtaine de personnes, à l’appel de l’association des Kurdes de l’Isère et de (...)

14 février 2013 - A lire sur lemonde.fr : « Tourments au ’Petit Kurdistan’ »

Florence Aubenas et Guillaume Perrier ont réalisé une enquête remarquable, publiée sous le titre « (...)

22 janvier 2013 - Le Collectif nantais « Uni-es Contre une Immigration Jetable » soutient et appelle à la marche silencieuse du 26

Les amitiés kurdes de Bretagne et l’association kurde Amara organisent le samedi 26 janvier (...)

15 janvier 2013 - Dernier hommage

Mardi 15 janvier, un dernier hommage a été rendu à nos amies Rojbin, Sakine et Leyla, sauvagement (...)

14 janvier 2013 - A lire sur le blog de François Legeait

A lire, sur le blog de François Legeait, une analyse du comportement des journalistes (...)

13 janvier 2013 - AKB avec des dizaines de milliers de Kurdes à Paris, pour Rojbin

Une dizaine de membres de l’association Amitiés kurdes de Bretagne était dans la foule compacte (...)

13 janvier 2013 - Nous étions plus de 50 000 à Paris le 12 janvier

Les militants des Amitiés kurdes de Bretagne étaient aux côtés de leurs amis kurdes. Amara - Maison (...)

11 janvier 2013 - Communiqué d’AI

Dans un communiqué public du 10 janvier 2013, Amnesty International demande que rien ne soit (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 21 janvier 2018

Publication

1221 Articles
Aucun album photo
121 Brèves
24 Sites Web
22 Auteurs

Visites

327 aujourd’hui
370 hier
1074446 depuis le début
8 visiteurs actuellement connectés