Le BDP interpelle durement Erdogan : les mots, ça suffit ! Des actes maintenant

lundi 1er juillet 2013
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Le conflit kurde tel qu’il se présente actuellement ainsi que les manifestations de l’opposition démocratique qui s’étendent depuis plus d’un mois sur l’ensemble du pays appellent à une transformation de la Turquie avec une réelle évolution démocratique.

Idris Baluken, député de Bingöl, interpelle durement le Premier ministre turc RT Erdogan au nom du parti kurde BDP, dont il est vice-président du groupe parlementaire. Ce docteur en médecine, spécialiste des maladies pulmonaires et de la tuberculose, ne dissimule pas une impatience que l’attitude gouvernementale alimente au fur et à mesure que les jours passent :

jusqu’à présent, la seule raison qui empêchait le changement et la transformation était la confrontation armée dans le conflit kurde non résolu. Aujourd’hui, ce point est dépassé. Nous sommes engagés dans un important processus qui ouvre la voie vers la démocratisation de la Turquie. La fin des principaux problèmes auxquels la Turquie est confrontée passe obligatoirement par la résolution démocratique du conflit kurde en Turquie, dans une perspective de démocratisation globale.

Les demandes du BDP sont précises et demandent une réponse immédiate

Retrait du TMK (les tristement célèbres lois de répression du terrorisme), réduction des longues périodes de détention, retrait des dispositions du Code Pénal Turc (TCK) restreignant la liberté de pensée et celle des organisations politiques, abaissement du seuil d’éligibilité, abolition des inégalités de traitement dans l’attribution des aides publiques, retrait des restrictions portant sur les manifestations démocratiques, liberté du choix de la langue dans les discours politiques, limitation du pouvoir policier, suppression des réserves accompagnant la signatures des traités internationaux concernant les droits des enfants, les droits de l’homme et les droits à la culture, reconnaissance officielle des Cemevi comme lieux de culte et de réunion des Alévis, adoption des autres amendements faisant parti du ’package démocratique d’urgence’ présenté par le groupe parlementaire BDP.

Tous ces points, s’ils étaient adoptés, constitueraient des ouvertures politiques et contribueraient à la normalisation du climat politique. Si les observateurs peuvent constater que les combattants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK?) continuent, comme promis, à se retirer du territoire de la Turquie, force est de constater qu’aucun pas n’a été fait, en contrepartie, par le gouvernement turc.

C’est au tour d’Ankara de franchir l’étape suivante

Combien de temps encore l’organisation d’un pays peut-elle survivre, elle qui emprisonne ses élus, députés, maires, politiciens, journalistes et ses avocats ? Elle qui limite le droit d’expression, la liberté d’association ? Elle qui interdit l’accès à toutes sortes de droits, qui musèle les canaux d’expression démocratique, qui installe un système électoral injuste et qui maintient des Cours de juridiction spéciale dotées du pouvoir d’emprisonner quiconque ose parler ? Comment une politique démocratique peut-elle voir le jour dans une telle structure ? Comment un climat de paix sociale et de sécurité pourrait-il s’établir ? Combien de temps encore l’AKP? va-t-il pouvoir diriger de pays doté d’une constitution héritée d’un coup d’Etat, de lois prohibitionnistes et antidémocratiques, et d’institutions de tutelle désuètes ?

martèle le porte parole du BDP exigeant du Premier ministre la révision le système actuel et l’adoption en urgence des réformes demandées. Et de conclure :

maintenant que le bruit des armes s’est tu, c’est au tour de la politique de prendre la relève. C’est la tâche du Gouvernement. Ce processus ne doit être ni détourné ni reporté. Le Premier ministre ne peut continuer à gouverner avec des « non ». Le peuple attend des réformes démocratiques, et non la construction de gendarmeries militaires. Maintenant, c’est le temps de l’action pas des mots. Le gouvernement doit faire connaître sa feuille de route.

André Métayer


Agenda

<<

2017

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

9 juin - A lire sur Lefigaro.fr : Patrice Franceschi :...

A lire sur Lefigaro.fr, une excellente interview de Patrice Franceschi : « À Raqqa se joue aussi (...)

28 mai - Mai/juin 2017 : articles intéressants sur la situation au Kurdistan

Quelques liens vers des articles ou infographies intéressants sur la situation du Kurdistan dans (...)

29 avril - Mars/avril 2017 : articles intéressants sur la situation au Kurdistan

Quelques liens vers des articles ou infographies intéressants sur la situation du Kurdistan dans (...)

28 février - Janvier/février 2017 : articles intéressants sur la situation au Kurdistan

Quelques liens vers des articles ou infographies intéressants sur la situation du Kurdistan dans (...)

28 décembre 2016 - Décembre 2016 : articles intéressants sur la situation au Kurdistan

Quelques liens vers des articles ou infographies intéressants sur la situation du Kurdistan dans (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 6 juin 2017

Publication

1102 Articles
Aucun album photo
73 Brèves
25 Sites Web
16 Auteurs

Visites

387 aujourd’hui
531 hier
774784 depuis le début
15 visiteurs actuellement connectés