Succès pour les élections législatives au Kurdistan d’Irak

La participation électorale a été de 73%
jeudi 26 septembre 2013
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Parti Démocratique du Kurdistan (PDK?) (Barzani) 37,97%
Gorran (Mouvement pour le Changement) 22,90%
L’Union patriotique du Kurdistan (UPK?) (Talabani) 16,58%
Yekgirtu (parti islamiste) 9,59%
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan d’Irak (PCOKI) 6,42%
Parti pour une solution démocratique au Kurdistan (PCDK) 6,18%

Samedi 21 septembre, les 2,8 millions d’électeurs kurdes irakiens environ, sur une population totale estimée à 7 millions, ont été appelés aux urnes pour élire les 111 membres du parlement de la Région autonome du Kurdistan irakien. La participation a été de 73%. Les élections se sont déroulées sur fond de tension avec le gouvernement irakien de Bagdad et de combats en Syrie entre Kurdes et jihadistes. Pour autant, le scrutin s’est déroulé dans le calme, comme l’a souligné le représentant spécial de l’ONU en Irak, qui a également noté le « taux de participation élevé ».

Il y a 4 ans le PDK, parti de Massoud Barzani, président de la région autonome, était arrivé en tête devant l’UPK, parti de Jalal Talabani, président de l’Irak et le Gorran (Mouvement pour le changement). Le PDK, maintient son avance sur les autres partis. Pour autant ce succès ne doit pas occulter la percée du Gorran qui est en passe de devancer l’UPK et de devenir la deuxième force politique derrière le PDK.

Le trio de tête : PDK, GORRAN, UPK

Le PDK est politiquement plutôt conservateur et certains le comparent au gaullisme des années 60, rassemblant des personnalités très diverses. L’UPK, issu d’une scission au sein du PDK en 1974, sur fond de rivalité entre Jalal Talabani et Massoud Barzani succédant à son père, Mustafa Barzani, leader incontesté des Kurdes irakiens, est classé comme un parti social-démocrate et est membre de l’Internationale socialiste.

Le Gorran est situé à « gauche de la gauche ». Il s’oppose aux deux partis majoritaires qui ont formé un gouvernement de coalition en 2009 et qui s’apprêtent à faire la même chose cette année, à moins que la percée du Gorran vienne modifier le rapport des forces.

Les autres partis représentés au parlement

Yekgirtu est la plus grande organisation islamique du Kurdistan irakien. Créée officiellement en 1994, elle puise ses origines dans la mouvance des Frères musulmans. Elle est la quatrième force politique au Kurdistan irakien. Des fonds provenant principalement d’organisations islamiques saoudiennes lui permettent de financer des actions caritatives, la construction des mosquées, des dispensaires et des écoles dans les zones rurales, d’où elle tire sa popularité. Elle publie l’hebdomadaire « Yekgirtu ».

Le Parti communiste-ouvrier du Kurdistan irakien, créé en mars 2008, se définit lui-même comme un parti marxiste révolutionnaire et internationaliste. Partisan de la prise du pouvoir et la création d’une république socialiste, Il s’oppose au nationalisme et aux « fausses identités » fondées sur l’ethnie ou la religion. Avec le Parti communiste-ouvrier d’Irak, dont il est issu, il forme une union avec le Parti communiste-ouvrier d’Iran - Hekmatiste. Sa stratégie de prise du pouvoir repose sur une dynamique participative à la vie sociale, à travers des syndicats et des organisations civiles.

Le PCDK, fondé en 2002 dans les montagnes de Qandil, est considéré comme la branche du PKK au Kurdistan d’Irak, l’équivalent du PJAK? en Iran. Il est membre du KCK (Union des communautés du Kurdistan). C’est la première fois qu’il participe aux élections législatives au Kurdistan irakien. Il critique l’action hégémonique des partis politiques au pouvoir, qu’il accuse de corruption, exercée au détriment de l’intérêt général. Le PCDK pourrait obtenir un siège de député au parlement de la région autonome du Kurdistan irakien.

André Métayer


Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

HPG (People’s Defence Force)">19 octobre - WE COMMEMORATE WITH RESPECT OUR COMRADES WHO FELL MARTYRS IN MUĞLA

HPG (People’s Defence Force)">19 octobre - ACTION AGAINST OCCUPYING TURKISH ARMY'S INVASION OPERATIONS TARGETING ZAP

HPG (People’s Defence Force)">18 octobre - WE COMMEMORATE WITH RESPECT COMRADE HOGIR BARAN (BEŞIR SEBRI) WHO FELL MARTYR IN THE KIRKUK RESISTANCE

HPG (People’s Defence Force)">18 octobre - HEAVY BLOWS INFLICTED ON OCCUPYING TURKISH FORCES IN SIIRT, BITLIS AND HAKKARI

HPG (People’s Defence Force)">17 octobre - INFORMATION ON EVENTS WHICH TOOK PLACE IN KIRKUK

HPG (People’s Defence Force)">17 octobre - INVASION OPERATION IN XEREGOL CONTINUES FACING HEAVY BLOWS

HPG (People’s Defence Force)">16 octobre - OCCUPYING TURKISH ARMY FACES HEAVY DEFEAT IN XEREGOL, HAKKARI

HPG (People’s Defence Force)">16 octobre - HEAVY BLOW INFLICTED ON OCCUPYING TURKISH FORCES TRYING TO ENTER SOUTH KURDISTAN

HPG (People’s Defence Force)">15 octobre - ACTION AGAINST OCCUPYING TURKISH ARMY IN GEVER (YUKSEKOVA)

HPG (People’s Defence Force)">14 octobre - HEAVY BLOW INFLICTED ON TURKISH OCCUPATION FORCES IN DERSIM AND BARZAN

HPG (People’s Defence Force)">13 octobre - ACTIONS AGAINST OCCUPYING TURKISH ARMY'S FORCES IN HAKKARI, AGRI AND SIRNAK

HPG (People’s Defence Force)">12 octobre - HEAVY BLOW INFLICTED ON INVASION OPERATIONS IN ÇELÊ AND GABAR

HPG (People’s Defence Force)">11 octobre - 6 SOLDIERS OF THE OCCUPYING TURKISH ARMY KILLED IN GEVER (YUKSEKOVA)

HPG (People’s Defence Force)">10 octobre - OPERATION UNITS STRUCK IN SOUTH KURDISTAN'S BARZAN REGION

HPG (People’s Defence Force)">9 octobre - HEAVY BLOW INFLICTED ON INVASION OPERATIONS OF THE TURKISH ARMY

HPG (People’s Defence Force)">8 octobre - HEAVY BLOW INFLICTED ON OCCUPYING TURKISH ARMY IN AĞRI, HAKKARI AND SIIRT

HPG (People’s Defence Force)">7 octobre - ACTIONS AGAINST OCCUPYING UNITS IN ŞEMZINAN AND ÇELÊ

HPG (People’s Defence Force)">6 octobre - BLOW INFLICTED ON OCCUPYING FORCES IN CIZRE AND BAZID

HPG (People’s Defence Force)">5 octobre - A MILITARY VEHICLE OF OCCUPYING ARMY WAS DESTROYED AT GEVER

HPG (People’s Defence Force)">4 octobre - ACTIONS AGAINST OCCUPYING FORCES IN HAKKARI AND ŞIRNAK

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 15 octobre 2017

Publication

1125 Articles
Aucun album photo
100 Brèves
28 Sites Web
18 Auteurs

Visites

604 aujourd’hui
815 hier
846661 depuis le début
21 visiteurs actuellement connectés