Accident de travail en Turquie : dix tués, le gouvernement turc envoie sa police antiémeute

lundi 8 septembre 2014
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Dix ouvriers du bâtiment ont trouvé la mort samedi dernier à Istanbul, dans un terrible accident de chantier de construction. Cette catastrophe survient après celle de Soma qui avait tué en mai dernier 301 mineurs. L’émotion suscitée par ce nouvel accident du travail a tourné au procès du nouveau président islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan, qui dirige le pays sans partage depuis 2003.

A l’appel des principaux syndicats de gauche, un millier de personnes se sont rassemblées dimanche après-midi à proximité du chantier pour dénoncer des manquements aux mesures de sécurité qui, à l’évidence, sont à l’origine de l’accident : « Ceci n’est pas un accident, ce n’est pas un hasard, c’est un meurtre ! », a scandé pendant de longues minutes la foule brandissant des pancartes avec le nom des victimes.

La réponse du gouvernement, dirigé par l’ancien ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu, l’ami des chancelleries européennes, ne s’est pas fait attendre : la police turque antiémeute chargée de disperser cette manifestation l’a fait sans ménagement. A l’emploi des gaz lacrymogènes et des canons à eau les manifestants ont riposté par des jets de bouteilles et de pierres.

Selon l’Organisation internationale du travail (OIT), la Turquie se situe au troisième rang mondial pour le taux de mortalité sur les lieux de travail.

André Métayer


Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 21 janvier 2018

Publication

1214 Articles
Aucun album photo
121 Brèves
24 Sites Web
22 Auteurs

Visites

189 aujourd’hui
485 hier
1064510 depuis le début
15 visiteurs actuellement connectés