Le totalitarisme sournois n’est pas mort en Turquie : Erol Özkoray condamné pour diffamation envers le président Erdoğan

jeudi 25 septembre 2014
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Erol Özkoray, journaliste turc indépendant qui partage sa vie entre les rives de la Seine et celles du Bosphore, est le premier journaliste-écrivain à défier l’armée turque en tant qu’intellectuel. Mais il ne s’arrête pas là : en 2010, il publie « Turquie : le putsch permanent » dans lequel on peut lire : " nous sommes en face d’un régime post-totalitaire, face à un totalitarisme sournois, dans un univers orwellien". Le 1er août 2013, il publie "Gezi Fenomeni" (Le Phénomène Gezi), un essai de 280 pages sur les manifestations du Parc Gezi. Il s’ensuit une convocation par un procureur d’Istanbul et une mise en examen. Le procès se tient Istanbul le 22 mai dernier, au cours duquel le procureur requiert une peine de 32 mois de prison pour “insulte au Premier ministre Erdoğan" et demande que le journaliste soit déchu de ses droits civiques et politiques.

Le verdict est tombé le 23 septembre 2014 : le tribunal correctionnel d’Istanbul condamne Erol Özkoray pour diffamation envers le président Erdoğan à 11 mois et 20 jours de prison assortis d’une peine de cinq ans avec sursis.

Reporters sans frontières, qui classe la Turquie à la 154e place sur 180 pour la liberté de la presse, voit dans ce procès inique un message clair adressé à la société civile :

le pouvoir turc a fait d’Erol Özkoray un exemple, afin de dissuader ceux qui souhaiteraient suivre son exemple. Le régime confirme son intention de mettre au pas les voix critiques au sein de la société turque.

André Métayer


Agenda

<<

2018

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627281234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 21 janvier 2018

Publication

1171 Articles
Aucun album photo
121 Brèves
24 Sites Web
21 Auteurs

Visites

76 aujourd’hui
679 hier
928580 depuis le début
6 visiteurs actuellement connectés