Aux côtés du peuple kurde

jeudi 2 octobre 2014
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Françis Wurtz (PCF), ancien député européen, qui s’est fortement engagé dans le combat pour la défense du peuple kurde, lance un appel pour la défense de Kobané :

Kobanê : un nom à graver dans notre mémoire ! Jour après jour, des nouvelles de plus en plus alarmantes nous arrivent de cette ville kurde de Syrie, assiégée depuis deux semaines par les « djihâdistes » surarmés de l’ « État islamiste » (EI?). À l’heure où ces lignes sont écrites, le pire est possible à tout moment dans cette ville, à l’instar des massacres perpétrés par ces monstres à Mossoul au mois de juin, puis à Sinjar, au Kurdistan irakien en août dernier.

Des combattants décapités

Il confirme ce que nous écrivons par ailleurs sur les atrocités commises :

selon la presse turque, 300 de ces combattants [kurdes] viennent d’être sauvagement humiliés en public avant d’être exécutés. 133 élèves et étudiants ont été enlevés en rentrant d’un examen sans que l’on sache ce qui leur est advenu. Des enfants ont été massacrés, des sympathisants du parti kurde crucifiés ! Des témoignages évoquent des décapitations : c’est le sort que l’EI a promis à tous les Kurdes qu’il capturerait !

Traiter les Kurdes, en Turquie comme en Syrie, sinon en alliés, du moins en partenaires

Francis Wurtz a observé l’engagement du PKK? et de ses forces armées (HPG?) : des combattants aguerris affluent par centaines de Turquie pour prêter main forte à leurs frères du Rojava? (Kurdistan de Syrie), malgré l’opposition des forces armée turques, massées à la frontière. Les combattants kurdes sont incontestablement le principal rempart contre le djihadisme : pour autant ils ne bénéficient à ce jour d’aucune aide occidentale, notamment en matière d’armements. Bien au contraire, le PKK figure toujours sur la liste des organisations terroristes :

c’est dire qu’il est temps d’exiger de nos autorités qu’elles acceptent de regarder en face les réalités de terrain ! Et en particulier qu’elles traitent dorénavant les principales organisations du mouvement kurde, en Turquie comme en Syrie, sinon en alliés, du moins en partenaires indispensables à la construction d’une issue politique durable à l’actuelle déstabilisation dramatique du Proche Orient.

André Métayer


Agenda

<<

2017

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

4 août 2015 - Communiqué de l’UDB

Communiqué de l’UDB : « Ne laissons pas Erdogan détruire la démocratie kurde »

19 octobre 2014 - « Protégons les Kurdes et les Syriens »

« Protégons les Kurdes et les Syriens », un point de vue de Kendal Nezan publié dans Le Monde du 16  (...)

9 juillet 2014 - A lire : « L’Europe vue par les partis politiques turcs »

« L’Europe vue par les partis politiques turcs » par Burçin Gerçek.

6 mai 2014 - Ce que le Kurdistan d’Irak fait au « grand » Kurdistan

« Ce que le Kurdistan d’Irak fait au « grand » Kurdistan. Enjeux et modalités de la constitution d’un (...)

17 septembre 2013 - Ur pennad e Bremañ diwar-benn stad an traoù e Kurdistan

Embannet eo bet gant ar gelaouenn viziek Bremañ ur pennad dedennus-tre diwar-benn stad an traoù (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 9 avril 2017

Publication

1077 Articles
Aucun album photo
71 Brèves
24 Sites Web
17 Auteurs

Visites

46 aujourd’hui
674 hier
741342 depuis le début
14 visiteurs actuellement connectés