L’édition 2016 du Festival de Cinéma de Douarnenez prendra la direction de la Turquie

mardi 1er septembre 2015
par  Amitiés kurdes de Bretagne

Créé en 1978, le Festival de Cinéma de Douarnenez part chaque année à la découverte des peuples et tente de mieux faire connaître des cultures, des histoires et des aspirations. La sélection de films témoigne à la fois de la création et des revendications particulières du peuple invité. C’est ainsi que sa 26e édition fut consacrée en 2003 au Kurdistan. Avec sa 38e édition, le Festival a poursuivi sa traversée cinématographique et humaine avec les peuples des pays andins.

Le Festival, c’est 9 jours de festivités, 150 films dans 4 lieux de projection et quelques propositions en plein air. Des expositions photographiques, des concerts et une soirée de clôture, sans oublier la librairie "éphémère". C’est aussi le village des associations qui, installé sous chapiteau, a été cette année perturbé par une tempête qui souffla fort sur la place du festival. Il a également souffert d’un manque de visibilité : ignoré du grand public, il a été néanmoins visité par une minorité avertie et motivée.

Comme chaque année, les "Amitiés kurdes de Bretagne" étaient présentes pour parler du Kurdistan, de la guerre que mènent les Kurdes contre des djihadistes de l’Etat islamique et de la répression dont ils sont l’objet de la part de l’Etat turc, tout en présentant, dans cette actualité tourmentée à l’image du temps, les fameux kilims de Hakkari, ces tapis tissés venant d’une région au cœur de la rébellion kurde, ainsi qu’un livre de photographies, « Ben U Sen », résultat de trois années de travail dans un quartier bidonville de Diyarbakir.

Le Festival 2015 s’est terminé samedi soir. Douarnenez a dit « adios » aux Peuples des Andes. Si l’intitulé précis de la 39e édition n’est pas encore connu, Kezako, le journal du festival, a levé un coin du voile :

eh oui, un nouveau festival va se préparer sous peu. Quand c’est fini, y en a encore ! Soyez patients, dans un an, jour pour jour, nous partons en voyage en Turquie, à la découverte d’une mosaïque complexe de peuples et d’identités, battue au grand vent des tensions géopolitiques.

André Métayer


Photo : A.M. Borg


Agenda

<<

2017

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

4 septembre 2014 - La communauté kurde de Rennes en deuil : Remzi victime d’un accident de travail

Remzi KAYA, 25 ans, est décédé accidentellement samedi 30 août, victime d’un accident de travail. (...)

Sur le Web

27 avril - Nouvelle épuration dans les rangs de la police en Turquie

26 avril - Purges en Turquie : plus de 9 000 policiers suspendus

KEDISTAN">26 avril - Kazım Kızıl, journaliste et réalisateur, jeté en prison ! Regardez son film !

KEDISTAN">26 avril - Barış serrait encore son violon dans ses bras…

26 avril - Esquisse de géographie électorale des résultats du référendum du 16 avril 2017 dans le département d’Istanbul

26 avril - Série d’arrestations en Turquie liée au putsch raté de l’été 2016

26 avril - La Turquie frappe des cibles kurdes en Syrie et en Irak

KEDISTAN">25 avril - Turquie • Homosexuel et séropositif sous l’uniforme ?

KEDISTAN">25 avril - Turquie • Sans tuer le père en politique impossible d’avancer

25 avril - La campagne du référendum d’avril 2017 à Istanbul : Une lutte visuelle urbaine

25 avril - La Turquie bombarde des positions kurdes en Irak et en Syrie

KEDISTAN">25 avril - Il y a treize ans, Ahmet Altan s’exprimait sur la peine capitale…

KEDISTAN">24 avril - Achab : “Un monde formidable”, leur premier album

24 avril - Un bateau de migrants fait naufrage en mer Egée

24 avril - Le journaliste italien détenu en Turquie a été libéré

KEDISTAN">23 avril - Ronahi TV • “Journal de la révolution kurde” du 23 avril 2017

KEDISTAN">22 avril - Le cinéaste Keywan Karimi en liberté conditionnelle

22 avril - Référendum en Turquie : « Oui ou non, ça ne faisait aucune différence »

KEDISTAN">20 avril - Rencontre avec Dilek, coordinatrice générale de Zarok TV

19 avril - Turquie : « Il n’est jamais bon qu’une Constitution soit approuvée par un maigre 51 % »

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 9 avril 2017

Publication

1077 Articles
Aucun album photo
71 Brèves
24 Sites Web
17 Auteurs

Visites

43 aujourd’hui
674 hier
741339 depuis le début
17 visiteurs actuellement connectés