La situation est grave et se tend dangereusement

mardi 16 février 2010

Une manifestation organisée ce lundi 15 février à Diyarbakir à l’occasion du onzième anniversaire de l’arrestation du leader kurde Abdullah Öcalan a dégénéré en heurts avec la police, se soldant par de nombreuses arrestations, a rapporté un correspondant de l’AFP : « Environ 3 000 personnes rassemblées dans le centre-ville ont dénoncé la capture le 15 février 1999 au Kenya d’Öcalan avant de tenter de marcher sur l’un des grandes axes de la cité. Empêchés par les autorités d’avancer, les manifestants se sont heurtés à coup de pierres et de bâtons aux policiers anti-émeutes qui ont répondu avec des gaz lacrymogènes pour les disperser ; une trentaine de manifestants ont été interpellés ».

Pour manifester leur solidarité avec les manifestants, la plupart des boutiques et des commerces avaient baissé leurs rideaux.

A Istanbul, quelque 500 personnes ont manifesté dans le quartier européen de Taksim et se sont heurtés à la police qui a tenté de s’y opposer à coups de jets de grenades lacrymogènes.

André Métayer



Sur le Web

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 21 janvier 2018

Publication

1279 Articles
Aucun album photo
122 Brèves
24 Sites Web
27 Auteurs

Visites

244 aujourd’hui
289 hier
1157741 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés