Rojbîn, Sakine et Leyla

Communiqué d’AI

Dans un communiqué public du 10 janvier 2013, Amnesty International demande que rien ne soit négligé dans l’enquête que la justice française doit mener à présent, au moment où s’ouvre des pourparlers de paix du gouvernement turc avec le PKK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.