Registration

ALogo des AKBdhérez aux Amitiés kurdes de Bretagne

Depuis sa création, l’association Amitiés kurdes de Bretagne poursuit un triple objectif :

  • comprendre les revendications du peuple kurde qui réclame des droits culturels et politiques et les faire connaître aux élus, aux acteurs de la vie sociale et à l’opinion publique ;
  • soutenir la démocratie en informant sur les atteintes aux droits humains les plus élémentaires, en prenant la défense des personnes injustement poursuivies devant les tribunaux et en soutenant les initiatives en faveur des libertés culturelles et politiques ;
  • œuvrer en faveur de la paix en participant à des projets de coopération à caractère culturel, économique et social.

Les AKB sont ouvertes à tous les démocrates qui souhaitent soutenir concrètement le peuple kurde dans sa lutte pour ses droits.

Chacun peut y agir en fonction de ses disponibilités, de ses capacités, de ses besoins. Ceux qui ne le peuvent pas mais sont sensibles à cette cause peuvent effectuer une adhésion de soutien ou verser un don.

Article 1° – il est fondé entre les adhérents des présents statuts une association régie par la loi du 1° juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre : “Amitiés kurdes de Bretagne” (AKB)

Article 2° – Cette association a pour but de promouvoir toute activité et prendre toute initiative permettant la défense des droits humains dans les différentes parties du Kurdistan et la reconnaissance des droits culturels et politiques du peuple kurde.

Article 3° – Le siège social est fixé à Rennes. Des antennes locales pourront être créées sur décision du Conseil d’administration (CA).

Article 4° – L’association se compose de membres adhérents.

Article 5° – Les demandes d’adhésion sont soumises à l’approbation du Bureau. Les collectivités territoriales finançant les activités de l’association peuvent participer à l’Assemblée générale (AG), avec voix consultative, et se faire présenter les comptes sur simple demande.

Article 6° – La cotisation annuelle est fixée par l’Assemblée générale.

Article 7° – La qualité de membre se perd par démission, décès ou radiation pour faute grave ou non paiement de cotisation. Le président-fondateur, désigné par l’AG du 11 mars 2017, remplit ses fonctions à vie.

Article 8° – Les ressources de l’association comprennent le montant des cotisations, le produit des activités, les dons et legs, les subventions de l’Etat et des collectivités publiques et toutes autres ressources autorisées par la loi.

Article 9° – L’association est dirigée par un CA composé du président-fondateur et de 8 à 12 membres, élus pour deux ans par l’AG. Les membres élus sortants sont rééligibles. Le CA choisit parmi les membres élus un bureau composé d’un·e président·e, de vice-président·e·s, d’un·e trésorier·e et d’un·e secrétaire.

Article 10° – Le CA se réunit au moins une fois tous les six mois. Les décisions sont prises à la majorité. En cas de partage, la voix du·de la président·e est prépondérante.

Article 11° – L’AG se réunit une fois par an. En cas de besoin, le·la président·e peut convoquer une AG extraordinaire.

Article 12° – En cas de dissolution, un liquidateur est nommé par l’AG, réunie à cet effet, qui procède s’il y a lieu à la dévolution des biens.


Statuts approuvés lors de l’Assemblée générale constitutive le 1 mai 1996 et modifiés, en Assemblée générale extraordinaire, le 10 mars 1999, le 8 avril 2006, le 28 septembre 2013 et le 7 octobre 2017.