Pennadoù-skrid nevezañ

Sul 21 a viz Genver 2018
gant Amitiés kurdes de Bretagne

Carte interactive du Kurdistan

Voir en plein écran
Cette carte fait l’objet d’un travail régulier, fondé sur des recherches auprès de sources dignes de confiance, avec une mise à jour régulière deux à trois fois par semaine, si nécessaire, en fonction des informations géographiques sur les opérations militaires. Elle est directement accessible depuis l’onglet “Carte du Kurdistan” en haut à gauche du site. Les mises à jour sont mentionnées en sous-titre et sont signalées régulièrement sur le compte twitter @AmKurBret. Merci à @Syria_Rebel_Obs ; @Kobane_YPG ; @MarkMonmonier ; @DefenseUnits ; @deSyracuse ; @ChuckPfarrer ; @anfenglish ; @jackshahine ; @comcen76 ; @_paulo34 ; @ColdKurd ; @Avashin ; @sylezjusz
Il s’agit d’une carte dynamique régulièrement complétée. La quantité d’information présentée peut cependant nuire à la lisibilité quand le niveau de zoom est bas (“+ / -” en haut à gauche), en ce cas cliquer sur “Légende” en bas à droite permet d’accéder à la liste des calques et de choisir les groupes de données à privilégier.
Par ailleurs (...)

Sul 20 a viz Genver 2019
gant Amitiés kurdes de Bretagne

Le coup de cœur d’Ulysse pour “Rojbîna me”

J’ai été ému par la lecture du livre sur Rojbin, et je me réjouis que vous ayiez évité le travers d’un ton pleurnichard, d’une présentation en pathos, heureux de n’avoir pas eu une hagiographie entre les mains. J’ai ressenti au cœur cet ouvrage, battant les pulsations d’un bel hommage, venu d’amis, touchés par la perte d’un être aimé, abasourdis, dépassés par l’acte d’une violence “professionnelle”, dont l’irréparable fêlure laisse ouverte la porte des colères, en même temps que celle, dont le chemin qu’elle induit est plus terrible encore, du soupçon de l’absurdité de toute chose. Mais non, tout n’est pas absurde ! Et le combat de cette femme, comme celui de Demirtas est là pour nous servir d’inspiration, afin de vivre dans toute l’étendue de ce que les mots de “Liberté”, et “Dignité” promettent. Merci pour cette publication.
Rennes, le 16 janvier 2019
Où peut-on se procurer “Rojbîna me” ?
En Bretagne
A Brest :
Librairie Dialogues, Parvis Marie-Paul Kermarec, rue de Siam
Auprès de M. Le Hir, M. Martinon
A (...)

Meurzh 15 a viz Genver 2019
gant Amitiés kurdes de Bretagne

Des députés européens GUE/NGL, Verts/ALE, S&D unis pour soutenir Leyla Güven, en grève de la faim

Plus de 25 députés de l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen (S&D), du groupe confédéral de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique (GUE/NGL) et du Groupe des Verts/Alliance libre européenne (Verts/ALE) ont manifesté leur soutien au sein du Parlement européen à Strasbourg à Leyla Güven, en grève de la faim depuis le 7 novembre 2018.
Leyla Güven est en détention provisoire depuis près d’un an. La cinquième audience de son procès est fixée au 25 janvier prochain. Leyla Güven a été maire de Viranşehir (succédant à Emrullah Cin), membre du Congrès des Pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe, avant d’être élue députée une première fois le 7 juin 2015. Arrêtée le 31 janvier 2018 et incarcérée dans la prison de haute sécurité de Diyarbakir, elle a été élue députée de Hakkari lors des élections législatives de juin 2018. Sa demande de mise en liberté en application de la législation relative à l’immunité parlementaire avait été dans un premier temps accepté par le (...)

Sul 13 a viz Genver 2019
gant Amitiés kurdes de Bretagne

Une imposante manifestation à Paris, dans l’ordre et la dignité, demande justice pour Sakine, Leyla et Rojbîn

Ce samedi 12 janvier marque la détermination du peuple kurde et de toutes les organisations démocratiques qui le soutiennent pour exiger de la France qu’elle demande des comptes à la Turquie, qui a envoyé ses tueurs assassiner en plein Paris trois militantes kurdes le 9 janvier 2013.
15 000 personnes – peut-être plus - ont défilé à Paris, de la gare du Nord à la place de la République, une manifestation digne et sans violence, protégée par un service d’ordre efficace de plus de 700 gilets fluo floqués “CDK-F” (Conseil démocratique kurde de France), un modèle d’organisation.
Dans l’espoir qu’il n’est pas nécessaire de tout casser pour se faire entendre. Les Amitiés kurdes de Bretagne avaient envoyé une délégation.
André Métayer
Chris Den Hond, vidéo-journaliste, a réalisé un reportage sur cette journée (...)

Gwener 11 a viz Genver 2019
gant Amitiés kurdes de Bretagne

Emmanuelle Collas a présenté “L’Aurore” de Selahattin Demirtaş

Les prisons turques regorgent de détenus politiques, députés, maires, écrivains, artistes, journalistes, enseignants, militaires. Les condamnations s’empilent, les années de prisons s’allongent, les grèves de la faim gagnent peu à peu tous les établissements pénitenciers, les sanctions disciplinaires pleuvent mais même les “mises au tombeau” ne peuvent arrêter la parole née dans les prisons turques devenues la plus grande université de Turquie. La littérature traverse les murs, se répand à travers le pays, malgré la censure, malgré la répression : “la littérature est une arme efficace contre la dictature”, martèle Emmanuelle Collas, éditrice de “Aurore” de Selahattin Demirtaş. Invitée par la librairie Le Failler, en partenariat avec les Amitiés kurdes de Bretagne et avec le soutien actif du Conseil démocratique kurde de Rennes (CDK-R), elle était à Rennes ce 9 janvier à l’espace Ouest France, pour une rencontre dédicace avec le public rennais animée par Arnaud Wassmer, producteur et animateur d’émissions (...)

Meurzh 8 a viz Genver 2019
gant Amitiés kurdes de Bretagne

Sixième anniversaire d’un crime d’Etat toujours impuni

Le mercredi 9 janvier 2013 est gravé à tout jamais comme un jour noir dans l’histoire kurde. Ce jour-là, les militantes kurdes Sakine Cansiz, Fidan Dogan (Rojbîn) et Leyla Söylemez étaient froidement assassinées d’une balle dans la tête, dans les locaux du Centre d’Information du Kurdistan, situés au 147 rue La Fayette à Paris. Depuis, les Amitiés kurdes de Bretagne demandent que “Vérité et Justice” soient faites. Le souvenir des trois victimes n’est pas effacé, notamment celui de Rojbîn particulièrement connue et estimée à Rennes, en Bretagne, en France et ailleurs. Figure emblématique de la jeune femme kurde, moderne, luttant contre l’oppression turque et contre l’oppression féodale, Rojbîn était pour cette cause aussi, une avocate souriante mais ferme et totalement engagée. Sa force de conviction était la seule arme qu’elle savait manier avec élégance et efficacité. C’est sans doute l’un des motifs de ce meurtre : il fallait faire taire cette voix qu’on pouvait difficilement taxer de “terroriste”. Elle a été (...)

Sul 6 a viz Genver 2019
gant Amitiés kurdes de Bretagne

Mercredi 9 janvier à 18 h à l’espace Ouest-France de Rennes, un rendez-vous à ne pas manquer avec Emmanuelle Collas, éditrice de « L’Aurore » de Selahattin Demirtaş

En partenariat avec les Amitiés kurdes de Bretagne, la librairie Le Failler invite à une rencontre le mercredi 9 Janvier à 18h autour de l’ouvrage « L’Aurore » de Selahattin Demirtaş. L’événement se déroulera à l’espace Ouest-France, 38 rue du Pré botté à Rennes, en présence d’Eyyup Doru, représentant en Europe du Parti démocratique des Peuples (HDP), dont Selahattin Demirtaş fut coprésident. Emmanuelle Collas, éditrice de « L’Aurore », présentera ce recueil de nouvelles écrit en prison par Selahattin Demirtaş :« L’Aurore » de Selahattin Demirtaş, c’est le cri d’espoir de la part éclairée d’un pays. Ce livre a été écrit en prison. Il est dédié à toutes les femmes qui ont été assassinées et qui ont été victimes de la violence car les protagonistes sont des figures féminines : mères, adolescentes, filles d’horizons différents mais unies par le même désir d’affirmer leur liberté et leur indépendance. L’auteur aurait pu nous livrer un récit pesant sur les crimes d’honneur, le travail des enfants, l’exil ou la guerre, dans la Turquie (...)

Sul 6 a viz Genver 2019
gant Amitiés kurdes de Bretagne

Il n’est pas interdit de souhaiter un monde meilleur, ni d’essayer d’y apporter sa part

La tradition est de présenter ses vœux à l’aube de la nouvelle année, vœux de santé, de bonheur, de réussite quelles que soient les circonstances, un moment d’abstraction pour oublier les accidents de la vie, un moment d’effusion aussi, plein d’affection et de sincérité. Il n’est pas non plus interdit de se souhaiter un monde meilleur, ni de prendre de bonnes résolutions comme d’essayer d’y apporter sa part.
Ces vœux ne peuvent nous faire oublier le drame qui se joue au Moyen-Orient dans lequel nos amis kurdes sont en première ligne. L’année 2018 s’est achevée sur une bien triste note : les grèves de la faim - cris de désespoir et actions de lutte - et les menaces d’invasion du Rojava par les armées du dictateur Erdoğan. La déclaration fracassante du président américain Donald Trump le 19 décembre, retirant les forces américaines de Syrie, a été reçue comme une trahison par les Kurdes, mais pas seulement : elle a choqué toute la communauté internationale, hormis la Turquie qui ne s’attendait pas à un tel (...)

Lun 31 a viz Kerzu 2018
gant Amitiés kurdes de Bretagne

Rengin, l’atelier de kilims de Hakkari, en deuil : Kadir nous a quittés

Kadir nous a quittés, après un rude combat contre la maladie. Une délégation des Amitiés kurdes de Bretagne (AKB) lui avait rendu visite en mars dernier, à l’hôpital de Diyarbakir, un dernier adieu. Il était serein, entouré de sa femme, de son fils, sa fille et son petit-fils. Militant de la première heure, il avait souffert de la répression, son visage en était resté marqué mais, modeste, il était très discret et même secret. Nous n’en saurons pas plus. Pour autant, de sa personnalité se dégageait une aura qui forçait le respect. Il est retourné dans ses montagnes de Hakkari qu’il arpentait gaillardement à la recherche des plantes dont il connaissait le secret : celui de rendre lumineux les fameux kilims de l’atelier Rengin de Hakkari.
Les premiers contacts avec Kadir remontent à 2004. Teinturier de son état, il avait mis à disposition sa maison pour créer un atelier de tissage à Hakkari. Mais laissons Marie-Brigitte rappeler l’histoire, après une rencontre en avril 2014 : l’atelier a été créé en 2000 dans (...)

Sul 16 a viz Kerzu 2018
gant Amitiés kurdes de Bretagne

Grève de la faim dans les prisons turques : Sebahat Tuncel écope d’une sanction disciplinaire

Sebahat Tuncel, co-présidente du Parti démocratique des Régions (DBP), détenue depuis novembre 2016 dans la prison de type F de Kocaeli, s’est vue infliger une sanction disciplinaire pour une durée de dix mois, au motif de sa participation à la grève de la faim déclenchée à l’initiative de Leyla Güven pour dénoncer le régime carcéral dont est victime Abdullah Öcalan : le leader kurde, incarcéré depuis près de vingt ans, est coupé de tous liens extérieurs, depuis 2016. Ses avocats avaient déjà été interdits de visite depuis avril 2011 et la dernière visite autorisée de sa famille remonte à septembre 2016, ce en violation de la Convention des Nations-Unies contre la torture. Mais le président Erdoğan, qui s’estime au-dessus des lois, n’en a cure.
La sanction disciplinaire qui frappe Sebahat Tuncel est lourde : tout contact, toutes activités communes, mêmes sportives, déjà strictement limités, lui seront interdits. Le régime dans une prison de type F est déjà basé sur l’isolement du détenu : la sanction (...)

Gwener 14 a viz Kerzu 2018
gant Amitiés kurdes de Bretagne

Les Kurdes de Bretagne participent au mouvement de grèves de la faim initié par Leyla Güven : Daxwaza te daxwaza meye (“tes revendications sont les nôtres”)

“Abdullah Öcalan a un rôle important à jouer pour assurer la paix sociale en Turquie et le régime d’isolement qui lui est imposé est en réalité imposé à l’ensemble du peuple” a déclaré Leyla Güven, députée HDP de Hakkari, coprésidente du Congrès de la Société démocratique (DTK), ex co-maire de Viranşehir et membre du Congrès des Pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe (CPLRE).
En grève de la faim depuis le 8 novembre à la prison de Diyarbakir, elle a suscité un mouvement de solidarité au Kurdistan et en Turquie, mais aussi en Europe et dans le reste du monde. Des grèves de la faim sont actuellement menées dans les prisons de Turquie et dans des villes comme Urfa, Van, Mardin, Mersin, Adana, La solidarité se répand également au Rojava, en Europe et en France.
Amara, la Maison du Peuple kurde de Rennes, accueille les grévistes de la faim
Le Conseil démocratique kurde de Rennes (CDKF-R) fait savoir que des Kurdes de Rennes (20 personne hommes et femmes) ont commencé une grève de la faim depuis ce midi 13 (...)

Meurzh 11 a viz Kerzu 2018
gant Amitiés kurdes de Bretagne

Leyla Güven à l’initiative d’un mouvement d’une ampleur incalculable : une grève de la faim illimitée

Leyla Güven, députée HDP de Hakkari et coprésidente du Congrès de la Société démocratique (DTK), est en grève de la faim depuis le 8 novembre à la prison de Diyarbakir. Cette grève de la faim illimitée a pour objet d’exiger la fin du régime d’isolement imposé à Abdullah Öcalan. La santé de cette militante de la première heure, âgée aujourd’hui de 54 ans, se dégrade ; ses proches et ses avocats craignent le pire.
Leyla Güven, ex co-maire de Viranşehir et membre du Congrès des Pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe (CPLRE) est une grande figure de la résistance kurde. Elle purge une peine de prison de 6 ans et 3 mois à laquelle elle a été condamnée le 28 mars 2017, en compagnie de 111 autres personnes, à l’issue d’un procès inique ouvert en 2009, pour “violation des lois sur les rassemblements et les manifestations”, “appartenance à une organisation terroriste” et “gestion d’une entreprise terroriste”. Il s’agissait, en fait, pour Erdoğan d’éradiquer l’Union des Communautés kurdes (KCK), qui est, pour lui (...)

Sadorn 8 a viz Kerzu 2018
gant Amitiés kurdes de Bretagne

Début du procès de Selahattin Demirtaş le 12 décembre, “criez à cette occasion soutien et solidarité”

A la demande d’Emmanuelle Collas, éditrice en langue française de L’Aurore, recueil de nouvelles écrites en prison par Selahattin Demirtaş, nous publions très volontiers la lettre que Selahattin Demirtaş lui a confié. “Merci de lire sa lettre,” écrit notamment Mme Collas, “et de la relayer le plus possible. Surtout n’hésitez pas à lui répondre. Je me suis en effet engagée à le tenir au courant, autant que possible, de toutes les manifestations de soutien à son égard”.
André Métayer
Edirne (Turquie), le 24 novembre 2018, Centre pénitentiaire de haute sécurité
Je vous fais parvenir cette lettre par l’intermédiaire de mes avocats, depuis le Centre pénitentiaire de haute sécurité d’Edirne, où que je suis détenu en toute illégalité depuis maintenant deux ans. Le 4 novembre 2016, 12 députés et moi-même avons été arrêtés au mépris des lois. Tout ce que l’on nous reproche, ce sont les propos que nous avons tenus et publiés dans la presse. Nous sommes en réalité les otages d’un enchaînement de pressions et de décisions (...)

Gwener 7 a viz Kerzu 2018
gant Amitiés kurdes de Bretagne

Demirtaş reste en prison, Öcalan est en isolement total depuis 2016, les grèves de la faim illimitées commencées dans les prisons turques vont s’étendre

Le président Erdoğan nargue ses homologues européens et se moque des institutions européennes. Sa seule obsession est de “génocider” le peuple kurde, comme ont pu le faire, cent ans plus tôt, les chefs du parti des Jeunes Turcs avec les populations arméniennes. Seuls les moyens employés diffèrent. Il n’hésite pas à étendre sa répression au-delà des frontières avec son ingérence tant en Irak qu’en Syrie, poursuivant les Kurdes toujours sous le prétexte fallacieux de lutter contre le terrorisme. Un des moyens employés en Turquie est de ratisser large, en remplissant les prisons de tous ses opposants et de mettre au secret les chefs les plus charismatiques. Le peuple kurde ne peut rester sans réagir.
Demirtaş reste en prison
Selahattin Demirtaş va rester en prison : la justice turque aux ordres du président dictateur a rejeté l’appel de la condamnation à 4 ans et 8 mois d’emprisonnement pour “propagande terroriste”. La justice a fait preuve, en l’occurrence, d’une diligence inhabituelle, qui permet à la (...)

Yaou 6 a viz Kerzu 2018
gant Amitiés kurdes de Bretagne

A l’occasion du 40° anniversaire de la création du PKK, Remzi Kartal communique l’enthousiasme et la détermination qui l’habitent

Remzi Kartal était au grand rassemblement des Kurdes de Bretagne à Saint-Aubin-du-Cormier le 18 novembre dernier, à l’occasion du 40° anniversaire de la création du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK). Reprenant le communiqué de l’Union des Communautés du Kurdistan (KCK), le co-président de Kongra-gel (branche politique du PKK) a rappelé que 40 ans s’étaient écoulés depuis le congrès fondateur du PKK du 27 novembre 1978 et a ajouté que le 40e anniversaire était célébré avec enthousiasme partout où vivent les Kurdes et leurs alliés : “nous célébrons ce jour avec tous nos camarades, avec notre peuple, avec notre leader Abdullah Öcalan. Nous le célébrons avec respect et gratitude pour tous ceux et celles qui sont tombés martyrs.” Et d’ajouter que les Kurdes de Turquie préparaient avec détermination les élections de 2019 :“malgré les menaces d’emprisonnement qui planent sur la tête de tout élu, nous ne manquons pas de candidats.”
Les cinq cents Kurdes présents l’ont ovationné. Chants, danses traditionnels et (...)

Deiziataer

<<

2019

 

<<

Genver

 

Hiziv

LuMeMeYaGwSaSu
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Darvoud ebet da zont e-pad ar 6 miz o tont

War ar web

Stadegoù

Hizivaat nevez tremenet

Sul 21 a viz Genver 2018

Embannadur

1241 @nb@Pennad-skrid
Albom foto ebet
121 Pennadoù-berr
24 Lec’hiennoù web
23 @nb@ aozer

Gweladennoù

278 hiziv
362 dec’h
1099520 adalek ar penn-kentañ
16 gweladenner kevreet d’ar poent-mañ