Erreur stratégique d’Erdogan ou double jeu de l’AKP ?

Publié Publié dans Analyses & points de vue

Comment régler la question kurde ? La Turquie a toujours voulu, semble-t-il, appliquer des schémas plus ou moins obsolètes encore enseignés dans les académies militaires pour vaincre les « insurrections » : les experts vous démontrent au tableau noir qu’il faut, après avoir détruit ou expulsé les forces insurrectionnelles et déployé « des unités locales statiques, » prendre le contrôle de la population et « détruire l’organisation politique insurgée, » avant de « mettre en place un nouveau parti politique issu d’élections locales » dont les heureux élus auront été préalablement mis à l’épreuve.… Lire la suite

A Diyarbakir, 23 personnes, dont 13 maires, ont été écrouées à la suite des rafles policières visant les anciens et nouveaux maires des villes kurdes

Publié Publié dans Soutien aux Kurdes... là-bas

Les mouvements de protestation des élus du Parti pour la Paix et la Démocratie et de la population continuent à l’heure actuelle.

L’opération menée sous l’égide d’Ankara et centrée sur Diyarbakir s’est déroulée conjointement dans plus de 11 villes kurdes, aboutissant à l’arrestation de plus de 80 personnes, dont 35 ont été menottées et déférées au parquet de Diyarbakir.… Lire la suite

Les dirigeants kurdes sont excédés

Publié Publié dans Soutien aux Kurdes... là-bas

Nous sommes tous coupables, arrêtez-nous!” a scandé une foule de plusieurs milliers de personnes qui s’était réunie après l’annonce du réquisitoire du procureur demandant le placement en détention des prévenus ; encerclés par les panzers de la police, les manifestants parmi lesquels des députés, des maires, le Président du BDP, ont entamé un sit-in de protestation.… Lire la suite

Appel du BDP (Parti pour la Paix et la Démocratie)

Publié Publié dans Soutien aux Kurdes... là-bas
Les Amitiés kurdes de Bretagne publient ce communiqué émanant du Bureau du Parti pour la Paix et la Démocratie (BDP) qui a remplacé le DTP dissout par la Cour Constitutionnelle de Turquie. A faire circuler pour informer pleinement l'opinion publique internationale. Il est temps de dénoncer l'attitude de la Turquie et sa fausse politique d'ouverture. Que nos responsables politiques exigent l'ouverture de vraies négociations de paix entre interlocuteurs représentatifs. André Métayer

“Notre honneur, c’est notre liberté”

Publié Publié dans Soutien aux Kurdes... là-bas

La Fondation internationale des Femmes libres (IFWF) a tenu à Bruxelles, sous la présidence d’Eva-Britt Svensson, Présidente de la Commission des Droits de la Femme et de l’Egalité des Genres au Parlement européen, une conférence – la première au sein du PE – marrainée par Waris Dirie, ancienne ambassadrice de l’ONU et Ela Ghandi, petite-fille de Ghandi, ancienne députée du Parlement sud-africain.… Lire la suite

LE DTP INTERDIT EST REMPLACE PAR LE BDP

Publié Publié dans Actualité politique
L'ensemble de la classe politique européenne a désapprouvé la décision de la Cour constitutionnelle de Turquie de dissoudre le parti pro-kurde DTP. Cette décision ne suscite, en revanche, aucune protestation de la part de la classe politique turque, à quelques nuances près. Le Congrès pour une Société démocratique (DTK), réuni d'urgence à Diyarbakir, a approuvé la décision des députés DTP de démissionner de leur mandat en signe de protestation. Le DTP, dissout, est remplacé par le Parti de la Paix et de la Démocratie (BDP).

La Turquie ne veut pas d’une société démocratique

Publié Publié dans Actualité politique

La Cour constitutionnelle turque a prononcé, ce 11 décembre 2009, la dissolution du “principal parti pro-kurde du pays”, le DTP (Parti pour une Société démocratique) qui avait été créé à la suite des partis HEP, OZDEP, DEP, HADEP successivement interdits en 1993, 1994 et 2003 et DEHAP dont le fonctionnement avait été bloqué.

Rappelons que ce parti avait réussi en 2007, malgré tous les obstacles administratifs, juridiques et judiciaires et en dépit de toutes les pressions politiques, policières et militaires, à envoyer 21 députés à la Grande Assemblée parlementaire de Turquie, au grand dam du parti islamo conservateur au pouvoir, l’AKP, et des partis nationalistes d’opposition d’extrême droite (MHP) et de “gauche” (CHP).… Lire la suite

FAUT-IL LIBERER ÖCALAN ?

Publié Publié dans Analyses & points de vue

Les Kurdes ont manifesté en Turquie, dans les régions kurdes (Diyarbakir, Van, Silopi, Hakkari, Urfa, Yüksekova…) mais aussi dans les villes de la Turquie de l’Ouest (Izmir, Istanbul…) pour célébrer le 31ème anniversaire du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK), créé le 27 novembre 1978 dans le village de Fis, près de la petite ville de Lice (région de Diyarbakir) ; les incidents, parfois violents, ont été diversement commentés : l’AFP fait état de 153 arrestations chez les manifestants et la presse kurde dénonce les provocations de nationalistes turcs, notamment à Izmir, et une campagne anti kurde lancée à travers tout le pays.… Lire la suite