Ecrivons sur les murs le nom de Hülya Alökmen, co-maire destituée de Diyarbakir

Pourquoi écrire le nom de Hülya Alökmen Uyanık ? Parce que son histoire est à la fois singulière et tristement plurielle. Hülya Alökmen Uyanık a travaillé 22 ans comme infirmière, dans le service public et, une nuit de 2016, elle apprend qu’elle vient d’être révoquée. Pourquoi ? Ses activités syndicales en sont la cause : dans le cadre des lois d’exception, des milliers de fonctionnaires se sont vus, du jour au lendemain, privés d’emploi avec, pour certains, arrestation et emprisonnement.… Lire la suite

Le procès de Malatya est ajourné jusqu’au 22 juillet : Sebahat Tuncel et Gültan Kışanak restent en prison

En marge du procès dit de Kobanê impliquant 108 dirigeant·e·s du Parti démocratique des Peuples (HDP) dont Sebahat Tuncel et Gültan Kışanak, la 11° audience du procès intenté contre ces deux femmes accusées de “propagande et participation à une organisation terroriste” s’est tenue vendredi 21 mai à Malatya. Elles sont détenues pour ce motif depuis cinq années dans la tristement célèbre prison Type F de très Haute Sécurité de Kandira, à Kocaeli, au nord de la Turquie, où se trouvent également détenues Figen Yüksekdağ, députée de Van et vice-présidente du HDP, Çağlar Demirel, députée de Diyarbakir, Gülser Yıldırım, députée de Mardin.… Lire la suite

Me Emin Aktar : “après chaque interdiction, nous revenons plus forts”

A l’occasion de la célébration du Newroz à Diyarbakir, Chris den Hond et Mireille Court ont interviewé Me Mehmet Emin Aktar, ancien président du barreau de Diyarbakır et l’actuel défenseur de Gültan Kışanak, Selahattin Demirtaş et Leyla Güven.

C’est très courageux de la part d’Emin Aktar d’avoir accepté cet interview alors qu’il vient d’être condamné à 6 ans et 3 mois de prison au motif “d’appartenance à une organisation” et de “propagande pour une organisation terroriste”.… Lire la suite

Les Kurdes vont-ils une nouvelle fois être sacrifiés sur l’autel de la realpolitik ?

Les dirigeants des 27 pays de l’Union européenne, réunis en visioconférence le 25 mars, semblaient décidés à sanctionner la Turquie pour son comportement et ses actions “illégales et agressives” en Méditerranée contre Athènes et Nicosie. De même, on attendait du président américain, Joe Biden, qui les avait rejoints dans la soirée, qu’il encourage un message de fermeté à l’adresse du président turc.… Lire la suite

Le Newroz 2021, plus que jamais un Newroz de lutte : le HDP est menacé d’interdiction

Depuis la nuit des temps les Kurdes célèbrent leur Nouvel an, le Newroz, le 21 mars, jour de l’équinoxe du printemps, un événement célébré par plus de 300 millions de personnes à travers le monde et inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

Dans la tradition kurde, le Newroz n’est pas qu’une fête du Nouvel an célébrant l’arrivée du printemps.

Lire la suite

L’avocat Emin Aktar condamné à 6 ans et 3 mois de prison

Je n’ai pas commis de faute mais le tribunal a néanmoins sifflé un penalty contre moi“. C”est avec un humour grinçant que Me Mehmet Emin Aktar, ancien président du barreau de Diyarbakır, a accueilli le 14 janvier dernier sa condamnation à 6 ans et 3 mois de prison au motif “d’appartenance à une organisation” et de “propagande pour une organisation terroriste”.… Lire la suite

La répression continue en Turquie : arrestation du co-maire de Diyarbakir

Nous apprenons que Selçuk Mizrakli, co-maire de la ville métropolitaine de Diyarbakir, a été interpellé le 21 octobre et mis en garde à vue. Il avait été destitué le 19 août dernier. Parmi les douze maires kurdes destitués après avoir été élus démocratiquement en mars dernier et remplacés par des administrateurs civils nommés par le pouvoir, la police a déjà procédé à plusieurs arrestations.… Lire la suite

La politique anti-kurde d’Erdoğan révèle la vraie nature de la démocratie « à la turque », un réel danger pour la paix et la démocratie

Lundi 19 août, les trois plus grandes villes du Bakûr, administrées par le Parti démocratique des Peuples (HDP) ont été privées de leur maire sur décision du ministre de l’intérieur de Turquie. Élus respectivement à 63%, 56% et 53% des voix le 31 mars dernier, Selçuk Mizrakli (Diyarbakir), Ahmet Türk (Mardin) et Bedia Özgökçe Ertan (Van) ont été destitués de leur fonction de maire et remplacés, manu militari, par des préfets désignés le jour-même par le gouvernement turc.

Lire la suite