Soutien aux Kurdes... là-bas

Grâce présidentielle pour Güler Zere, atteinte d’un cancer en phase terminale.

AKB, répondant à l’appel de l’Association turque des familles de prisonniers (TAYAD) relayé par la Maison Populaire de Genève et la Tribune de Genève, publiait le 22 juin dernier un communiqué demandant la libération de la prisonnière politique Güler Zere, 37 ans, incarcérée depuis 14 ans, atteinte d’un cancer en phase terminale.

Les nombreuses manifestations en faveur de Güler Zere ont obtenu le résultat escompté et ce vendredi 6 novembre Güler Zere quittait la prison de Balcali à Adana (sud de la Turquie) devant laquelle des groupes de militants se relayaient depuis 121 jours.

Güler Zere va être transférée vers l’hôpital universitaire de Capa à Istanbul.

“Sa libération, dit le communiqué publié par ses amis, est une victoire pour tous les amoureux de la justice et de l’humanité qui, indépendamment de leurs sensibilités politiques, ont lutté avec acharnement pour défendre son droit à la vie, même si, comme elle l’a murmuré à son avocat, Güler Zere n’a finalement gagné que le droit de mourir en liberté”.