Soutien aux mouvements démocratiques

Grève de la faim de 3 jours à Rennes

Publié

Liberté pour Öcalan et pour tous les prisonniers politiques, des lois constitutionnelles garantissant des droits culturels et politiques

En solidarité avec 400 détenus politiques kurdes incarcérés dans les prisons turques qui poursuivent, au péril de leur vie, une grève de la faim illimitée depuis le 15 février 2012, 4 000 Kurdes observent des grèves de la faim de plusieurs jours dans plus de 150 lieux à travers l’Europe.

A Rennes, les Kurdes grévistes de la faim plantent leur tente durant 3 jours place de la Mairie, du vendredi 16 mars au dimanche 18 mars 12 pour :
-dénoncer les atteintes aux droits humains, à la liberté d’expression, aux droits de la défense et d’information, constatées en Turquie, incompatibles avec les valeurs universelles de la démocratie ;
-demander la libération d’Abdullah Öcalan et de tous les prisonniers politiques ainsi qu’une résolution équitable et démocratique de la question kurde ;
-exiger du gouvernement turc qu’il reprenne de vraies négociations avec Abdullah Öcalan afin de trouver une issue politique à la question kurde ;
-demander aux institutions européennes et aux gouvernements des pays européens – et à la France en particulier – de remettre en causes les accords de coopération avec la Turquie visant à poursuivre les réfugiés politiques kurdes et de prendre toute initiative favorisant un règlement politique et pacifique de la question kurde.

Ils invitent les Rennais et les Rennaises à venir les soutenir en leur rendant visite place de la Mairie.