Soutien aux régularisations

Güllü Çiçek assignée à résidence dans l’attente de la décision de l’OFPRA

En réponse à notre intervention, la préfecture a fait savoir que Mme Güllü Çiçek ne serait pas expulsée et qu’à titre exceptionnel – et pour des raisons humanitaires – elle serait autorisée à quitter le centre de rétention administrative dès la transmission de son dossier de demande d’asile. Elle serait alors assignée à résidence dans l’attente de la décision de l’OFPRA.

Le dossier de demande d’asile a été faxé à la préfecture le jour même, lundi de Pâques. Mme Çiçek a été libérée ce mardi à 15 heures au grand soulagement de la famille, des amis, des associations et des personnalités qui l’ont défendue. L’affaire suit son cours. Les associations restent vigilantes.