Soutien aux Kurdes... là-bas

La sanction contre le maire de Diyarbakir fait des vagues : des personnalités politiques manifestent leur réprobation

Edmond Hervé
Edmond Hervé
Edmond Hervé
Philippe Tourtelier
Philippe Tourtelier

Edmond HERVE, Sénateur d’Ille-et-Vilaine, Maire honoraire de la Ville de Rennes (1977-2008) et Philippe TOURTELIER, Député d’Ille-et-Vilaine, sont intervenus conjointement auprès de S.E.M Osman KORUTURK, Ambassadeur de Turquie en France, pour lui faire part de leur vive inquiétude, suite à l’interdiction de quitter la Turquie faite à Osman BAYDEMIR, maire de la ville métropolitaine de Diyarbakir, “l’une des personnalités kurdes les plus connues et respectées et dont la parole est très écoutée à l’étranger”, rappellent-ils dans leur lettre datée du 18 janvier.

Cette décision intervenant quelques jours après l’arrestation de 80 personnalités dont un adjoint au Maire de Diyarbakir et des maires d’arrondissement de cette ville, et faisant suite à l’interdiction du Parti pour une Société Démocratique (DTP), ils estiment que c’est

d’autant plus inquiétant qu’une première vague d’arrestations est déjà intervenue en avril dernier, et qu’une partie des personnes alors appréhendées sont toujours détenues, sans que les chefs d’accusation aient été rendus publics.

[…] profondément attachés à la cause kurde et la reconnaissance de l’identité kurde, nous nous permettons de vous demander, pour le respect de la liberté d’expression, des droits humains et des peuples, de bien vouloir intervenir pour qu’une solution soit trouvée et que les personnes arrêtées soient libérées.

Edmond HERVE , alors qu’il était maire de Rennes, a souvent reçu des personnalités kurdes, affirmant à chaque fois son attachement à la liberté d’expression et au respect des droits humains, culturels et politiques : outre Osman BAYDEMIR qu’il a rencontré à plusieurs reprises , citons Medhi ZANA et Feridun CELIK, les prédécesseurs d’Osman Baydemir à la mairie de Diyarbakir, Akın BİRDAL, V/Président de la Fédération internationale des Droits de l’Homme, aujourd’hui député BDP[[le BDP, Parti pour la Paix et la Démocratie, est le nouveau parti pro-kurde qui continue la lutte politique en lieu et place du DTP dissout]] de Diyarbakir, Metin TEKCE, alors maire de Hakkari, aujourd’hui exilé en Suisse où il est réfugié politique. Il a également reçu ainsi que Philippe TOURTELIER, le 24 janvier 2008, Mme Ayla AKAT ATA, avocate kurde de Diyarbakir et députée BDP de Batman.

A. Métayer