Actualité politique

Le HDP lance le 15 juin son programme de lutte démocratique avec une marche “pour la démocratie et contre le coup d’Etat”

Au début de la semaine dernière, le HDP a présenté une feuille de route attendue, avec des directives stratégiques pour contrer les dérives autoritaires et autocratiques de l’État et du gouvernement sous Recep Tayyip Erdoğan. Il a appelé toutes les forces démocratiques du pays à s’unir.

Les dernières arrestations, loin de stopper les énergies, ont accéléré le processus de mobilisation : le HDP a décidé de “marcher” sur Ankara. Les marcheurs partiront le 15 juin de différents points du territoire pour arriver 5 jours plus tard dans la capitale. L’un des cortèges partira d’Edirne, la ville la plus à l’ouest de la Turquie, où Selahattin Demirtaş est emprisonné. Un autre partira de Hakkari, la ville la plus proche du triangle frontalier Turquie-Irak-Iran et dont la députée est Leyla Güven. Sur leur route, à Istanbul, à Van, à Diyarbakir, à Adana, ils rencontreront la population, les organisations de la société civile et les institutions. Des meetings seront organisés. Les régions septentrionales de la Mer Noire ou la province méridionale de Hatay, qui borde la Syrie, ne seront pas oubliées. Le HDP présentera sa feuille de route en 9 points pour promouvoir la démocratie.

Programme du HDP

  1. Ensemble pour la justice et le droit : droits de l’homme, démocratie et état de droit, justice impartiale et indépendante, droit à la liberté, à l’égalité et à un procès équitable.
  2. Ensemble pour une constitution démocratique, fondée sur les droits et libertés fondamentaux universels, respectant les différences ethniques, religieuses et culturelles.
  3. Ensemble pour la démocratie : construire une république social-démocrate avec un parlement pluraliste, une démocratisation participative au niveau local et régional, et la décentralisation des pouvoirs de décision.
  4. Ensemble pour une solution démocratique à la question kurde: une approche consensuelle de la réconciliation sociale basée sur le dialogue et la négociation avec comme objectif : la reconnaissance de l’existence et des droits du peuple kurde ainsi que de tous les groupes et cultures opprimés et stigmatisés.
  5. Ensemble pour une politique étrangère axée sur la paix, œuvrant pour des solutions justes et pacifiques, donnant la priorité à la diplomatie et aux négociations entre les peuples, au dialogue et aux négociations entre les États, et mettant fin à tous les types d’interventions militaires, guerres et conflits.
  6. Ensemble pour une politique de développement économique qui garantit les besoins sociaux et économiques de base de tous les citoyens, qui lutte contre le chômage et la pauvreté, qui met en place des mesures sociales axant l’économie non sur la croissance, le profit ou le pillage mais sur le respect de la nature et des travailleurs.
  7. Ensemble pour mettre fin à toutes les formes de violence à l’égard des femmes qui luttent pour se libérer du cycle de l’insécurité sociale, politique et économique, et pour mettre en œuvre, pour toutes, les principes d’égalité et de liberté.
  8. Ensemble pour ouvrir la voie aux jeunes afin qu’ils déterminent librement leur avenir dans les domaines de l’éducation, de l’emploi, de la culture et de la vie quotidienne. Des universités autonomes qui représentent ces principes et qui défendent une éducation scientifique, gratuite, créative et innovante dans la langue maternelle.
  9. Ensemble pour réaliser une société démocratique et écologique basée sur la défense de l’habitat, de la nature et des animaux, contre le rendement capitaliste et pour un système écologique à tous les niveaux de la société.

 André Métayer