Délégations AKB au Kurdistan

Le rapport de la 19ème mission des AKB est disponible

19ème mission au Kurdistan : entre espoir et crainte

La plaquette éditée par les Amitiés kurdes de Bretagne (AKB) à leur retour d’une mission au Kurdistan a été présentée à la presse et au public du festival de Douarnenez à 15h le 29 août.

“Pourquoi ne les avez-vous pas protégées ?” C’est en ces termes que la délégation des AKB qui s’est rendue au Kurdistan de Turquie du 23 avril au 1er mai a été interpellée à son arrivée. Bien sûr l’invective ne s’adressait pas à la délégation mais elle révèle à quel point, à travers l’assassinat en plein Paris de trois militantes kurdes – dont Rojbîn qui vint à plusieurs reprises à Douarnenez dans le cadre du festival – c’est toute la politique de la France concernant la question kurde qui est sévèrement jugée.

L’objectif affiché de la délégation était d’apporter des messages de solidarité à nos amis kurdes qui luttent pour la défense de leurs droits culturels et politiques, afin de relayer leur combat pour une société démocratique et de s’informer sur l’état des négociations que le Gouvernement de Turquie a ouvert avec Abdullah Öcalan, au moment même où le leader incontesté des Kurdes, emprisonné à vie dans l’île-prison d’Imrali, a lancé son “Appel pour la paix”. C’était aussi de poursuivre ou finaliser des projets de coopération tant à Hakkari qu’à Diyarbakir. Un détour par Çukurca était aussi au programme.

Les objectifs de la délégation ont été atteints.

Le combat pour obtenir “vérité et justice” pour les trois militantes kurdes assassinées continue : le crime a été commis sur notre territoire et met en cause notre responsabilité. Nous voulons un geste fort du Président de la République.

On peut se procurer sur le stand à Douarnenez la plaquette en quadrichromie de 20 pages, 31 photos, une carte jusqu’au 30 août. Renseignements : formulaire de contact.

Vous pouvez également la télécharger.

AKB-Delegation-2013