Analyses & points de vue

Les Amitiés kurdes de Bretagne maintiennent le cap

Réunies en assemblée générale, les Amitiés Kurdes de Bretagne ont réaffirmé leurs objectifs et décidé d’action nouvelles.

“Depuis sa création, l’association “Amitiés Kurdes de Bretagne” poursuit un triple objectif:
Comprendre les revendications du peuple kurde qui réclame des droits culturels et politiques, et les faire connaître aux élus politiques, aux acteurs de la vie sociale, et à l’opinion publique.
Soutenir la démocratie locale en notant les atteintes aux droits humains les plus élémentaires, en prenant la défense des personnes injustement poursuivies et en soutenant les initiatives en faveur des libertés culturelles et politiques.
Œuvrer en faveur de la paix en participant à des projets à caractère économique et social.
C’est animée de cet esprit qu’elle multiplie les contacts et note ses observations au cours de missions qu’elle envoie annuellement au Kurdistan de Turquie, tout en aidant en permanence la communauté kurde émigrée en Bretagne dans ses efforts d’intégration.”

Cette déclaration de principe se traduit dans des actions concrètes et des activités permanentes qui se déroulent à Rennes, en Bretagne mais aussi au Kurdistan. Une 18° mission partira en avril.
L’accent sera mis en 2012 sur une coopération plus étroite avec l’association rennaise AMARA, Maison du peuple kurde, qui rayonne bien au de-là de la métropole bretonne, sur des projets associant plusieurs partenaires (associations, écoles), où l’enfant sera l’objet de toute son attention dans ses rapports avec ses interlocuteurs kurdes du Kurdistan de Turquie : l’enfant autistique, l’enfant des rues, l’enfant emprisonné, l’enfant kurde sera au cœur de ses préoccupations et de ses initiatives. AKB continuera également à s’investir dans la Coordination Nationale Solidarité Kurdistan.
Au cours de cette assemblée générale, un hommage a été rendu à Madame Danielle Mitterrand, qui s’est éteinte le 22 novembre 2011à l’âge de 87 ans, à son courage et à sa pugnacité à défendre la cause des Kurdes.

AMARA appelle à manifester mercredi prochain

Le 15 février 1999, Abdullah Öcalan, était arrêté dans les conditions indignes
Le 15 février 2012, tous les Kurdes sont appelés à de grandes manifestations pour exiger la libération du leader du Peuple kurde.
Le 15 février 2012 les Kurdes de Rennes organisent un défilé aux flambeaux pour exiger la libération d’Abdullah Öcalan et pour dénoncer la politique liberticide de la Turquie.
Les Kurdes de Rennes disent non aux arrestations massives de militants et d’élus kurdes, non à l’utilisation des armes chimiques, et proteste contre l’accord anti kurde signé entre Ankara et Paris qui se traduit en France par des interpellations et des mises en détention de Kurdes pour des motifs politiques.
17 heures : rassemblement dalle du Colombier
18 heures : défilé aux flambeaux dans les rues de Rennes jusqu’à la place de la mairie
19 heures: sit-in place de la mairie, avec prise de parole et dislocation

“Nous voulons défendre notre droit à l’existence en tant que peuple et pour exiger la mise en liberté de notre leader Abdullah Öcalan”.

André Métayer