Soutien aux mouvements démocratiques

Les Kurdes ont manifesté à Rennes

Les Kurdes de Rennes se sont rassemblés vendredi 30 octobre sous la bannière d'”AMARA, la Maison du Peuple kurde” et ont défilé dans les rues de la capitale régionale pour protester contre le harcèlement judiciaire qui frappe les associations kurdes de France et leurs dirigeants : ils réclament l’arrêt des poursuites et la libération immédiate des militants kurdes en détention provisoire en France depuis plusieurs mois.

Toute la communauté kurde était là, femmes et enfants compris, pour témoigner de leur fidélité au Président Abdullah Öcalan emprisonné depuis 11 onze ans et de leur soutien aux “groupes de la paix”, qui, à l’appel du leader du peuple kurde, sont venus rencontrer les autorités turques, porteurs de propositions pour résoudre la question kurde d’une façon démocratique et pacifique.

On pouvait lire sur les banderoles : “nous voulons tous la paix” “liberté pour nos dirigeants politiques”, mais aussi “nous condamnons la coopération de la France avec la Turquie”, histoire de rappeler à la France et aux pays européens qu’ils doivent être plus “attentifs” à ce qui se passe au Kurdistan.