Actualité politiquePartenariatsSoutien aux Kurdes... ici

Les Loups gris sont entrés à nouveau en action à Lyon

Ce samedi 3 avril, vers 14h, un commando d’une quinzaine d’individus cagoulés ont pénétré dans le local de l’association kurde Mésopotamia à Lyon. Armés de barres de fer, ils ont non seulement tout cassé dans le local (matériel informatique, télévision, etc…) mais aussi agressé violemment les 4 personnes présentes dont certaines ont dû être hospitalisées

s’indigne dans un communiqué la Coordination lyonnaise Solidarité Kurdistan, forte d’une dizaine d’organisations, associatives, syndicales et politiques.

Elle pointe du doigt les Loups gris. Le Monde rappelait le 4 novembre dernier, à l’occasion de sa dissolution par le Conseil des ministres, “conformément aux instructions du président de la République française”, que ce mouvement fondé dans les années 70 pour soutenir le Parti d’Action nationaliste turc (MHP) est “proche de l’idéologie fasciste“. Le décret ministériel de dissolution précise que les “Loups gris promeuvent une idéologie tendant à discriminer, voire à provoquer à la violence contre les personnes d’origine kurde et arménienne”.

Nous nous joignons à la Coordination lyonnaise Solidarité Kurdistan pour interpeller le ministre de l’intérieur afin qu’il condamne fermement cet acte criminel et qu’il prenne des mesures énergiques pour interpeller les coupables et les traduire devant la justice, d’autant plus que ce n’est pas la première fois que Kurdes et Arméniens sont victimes de ces agressions dans la région lyonnaise.

Le président de la République française doit aussi interpeller directement son homologue, le président RT Erdoğan, dont il a salué le 25 mars dernier, à l’issue du Conseil européen, les “avancées positives”. Le comportement du Consulat turc de Lyon établissant des listes de militants kurdes, turcs et français à “surveiller”, voire à “neutraliser” est intolérable.

Avec la Coordination Lyonnaise Solidarité Kurdistan, nous affirmons notre solidarité pleine et entière avec l’association Mésopotamia et au-delà avec la communauté kurde de Lyon, et, comme elle,

nous condamnons avec force ce nouvel acte de violence inouïe et exigeons que toute la lumière soit faite et que les agresseurs soient jugés. Nous exigeons que les autorités françaises, prennent enfin les mesures propres à mettre un terme à ces comportements criminels.

André Métayer