Soutien aux Kurdes... ici

Peut-on aller vers la paix au Kurdistan de Turquie en emprisonnant des élus ?

Dans le cadre de la quinzaine d’animation “Tout Rennes cultive la paix” (21 septembre/2 octobre) coordonnée par le Mouvement de la Paix

Conférence à la Maison du Champ de Mars

6 Cours des Alliés à Rennes

VENDREDI 1er OCTOBRE (20h30)

avec Eyyup DORU, représentant du BDP en Europe

Le 18 octobre prochain va s’ouvrir, à Diyarbakir, le plus grand procès politique en Europe depuis les purges staliniennes.

C’est, d’après le parti pro-kurde BDP (Parti pour la Paix et la Démocratie) le plus grand mouvement de répression organisé en Turquie contre des dirigeants politiques et associatifs kurdes.

1 500 personnalités arrêtées et détenues, certaines depuis le 14 avril 2009.

151 dont 41 femmes : c’est le nombre de prévenus dont le procès va s’ouvrir devant la Cour de Diyarbakir le 18 octobre.

7 578 pages de réquisitoire.

15 ans à la perpétuité : ce sont les peines encourues.

Eyyup DORU, représentant du BDP en Europe, analysera la situation politique en Turquie, après le referendum a minima dont le boycott par les Kurdes est un sérieux avertissement pour le gouvernement turc.

“Paix au Kurdistan” : c’est le message que délivrera Eyyup Doru.

“Oui, la paix est possible” : Eyyup Doru dira comment il est possible d’y arriver, à commencer par la libération de tous les détenus politiques.

Enfin, Eyyup Doru lancera un appel à tous les responsables associatifs et politiques pour assister en observateur à l’ouverture du procès, le 18 octobre 2010 à Diyarbakir.

Amara, Maison du Peuple kurde – Amitiés kurdes de Bretagne