Soutien aux Kurdes... ici

Rennes Soleil Levant, une équipe de foot 100% kurde

Les Kurdes émigrés sont des travailleurs qui ont souvent le “mal du pays” et qui vivent passionnément leur attachement identitaire en parlant kurde, en mangeant kurde, en dansant, en chantant en kurde. Les mariages sont l’occasion de grands rassemblements, hauts en couleurs, qui resserrent les liens communautaires autour de traditions ancestrales. La fête du Newroz est aussi un grand moment culturel et politique car, en célébrant l’an neuf, le 21 mars, les Kurdes formulent leurs revendications pour une ère nouvelle. Ils n’hésitent pas à descendre dans la rue pour revendiquer leurs droits.

Mais ils sont aussi des sportifs, des supporters un peu “chauvins” quand ils s’agit de football, mais pas seulement : ils savent aussi chausser les crampons. Une douzaine de clubs kurdes de la région parisienne s’affrontent au sein d’un championnat managé par une “ligue” qui a aussi organisé, en 2010, un tournoi dans le cadre du 4ème Festival Engin Sincer de la jeunesse, de la culture et du sport. “Le sport c’est la fraternité, la paix et l’amitié”.

“Amara, Maison du peuple kurde” soutient également son équipe de foot, “Rennes Soleil Levant” managée par Fehmi Kaplan et sponsorisée par “Bréquigny Kebab”. Avec 260 euros de subvention de la ville de Rennes et les cotisations de ses membres, Rennes Soleil Levant peine à boucler son budget mais maintient néanmoins le cap : trois fois champion de district d’Ille-et-Vilaine division 4, ils sont aujourd’hui en 3° division et effectuent une remontée au classement, après un démarrage assez catastrophique dû à des difficultés d’organisation : c’est dur de trouver le temps et l’énergie de venir s’entraîner après une journée de travail dans le bâtiment ou dans la restauration.

Mais l’ambiance est super dans les vestiaires et le foot est l’occasion pour les joueurs comme pour les supporteurs de se retrouver après le match, autour d’un thé ou d’un café : “ce sont les retrouvailles du dimanche, dans la détente et la bonne humeur, confie Fehmi, mais, sur le terrain, c’est une autre paire de manche et c’est parfois… tendu”.

Dimanche prochain 13 mars à 15H30, Rennes Soleil Levant reçoit Melesse J.A. au stade Ecluse Moulin du Comte, rue Jules Vallès, quartier de Cleunay à Rennes.

Allez Rennes Soleil Levant !

André Métayer