Vie de l'association

Tristesse : Marie-Armelle nous a quittés

Marie-Armelle von Lidl est décédée brutalement ce jeudi 21 décembre à Bruxelles, où elle était allée rejoindre pour un temps ses enfants installés en Belgique. Marie-Armelle von Lidl, qui avait travaillé au sein de la Commission européenne comme bibliothécaire-documentaliste, s’était retirée à Saint-Malo et avait adhéré aux Amitiés kurdes de Bretagne (AKB), une adhérente discrète mais très présente malgré son état de santé, participant activement aux activités, à Cancale ou à Saint-Malo, mais aussi à Rennes et à Douarnenez. Cet été encore, elle participait à Douarnenez aux deux journées de formation organisées par les AKB dans le cadre du festival de cinéma de Douarnenez. Son décès nous attriste tous. Nous adressons à sa famille nos sincères condoléances.

Les témoignages d’amis qui nous parviennent saluent sa gentillesse, sa discrétion et son militantisme : ” Tristesse, La présence de Marie-Armelle va nous manquer. Une vraie amie nous quitte”
” La simplicité et la gentillesse amicale de Marie-Armelle s’imposent à mon souvenir attristé”.
“Je suis moi aussi très émue de la disparition de Marie-Armelle. Elle était pour moi une amie très chère et j’ai toujours apprécié toutes ses connaissances autant que sa gentillesse. C’est très brutal…elle avait voulu aller près de ses enfants pour se faire soigner et profiter de Noël avec son dernier petit-fils né il y a quelques jours. C’est vraiment trop triste”.
“Très triste nouvelle que le décès de Marie-Armelle, qui était une personne d’une rare générosité”.
“Je savais Marie-Armelle très malade mais je suis surprise et très peinée par cette nouvelle”.
“Quelle triste nouvelle. J’aimais beaucoup Marie-Armelle. J’ai passé de bons moments avec elle dans le cadre d’AKB mais pas seulement. Je serai évidemment à Rotheneuf pour lui dire au revoir lors de son inhumation”.
“Une dame très gentille et investie dans la défense des droits humains”.
“Je me souviens aussi de son dernier courrier daté du 14 /12 et envoyé de Belgique avec sa ‘traditionnelle participation’… toujours libellée en breton !”

Gaël Briand, rédacteur en chef du mensuel Le Peuple breton, dira de Marie-Armelle von Lidl, adhérente également de l’Union démocratique bretonne : “militante souriante et désintéressée, elle ne ménageait pas son temps pour les causes qu’elle trouvait justes, qu’elles aient lieu en Bretagne ou ailleurs dans le monde”.

Eyyup Doru, représentant le HDP en Europe, nous a fait part de son émotion et adresse ses condoléances.

Marie-Armelle von Lidl sera inhumée (à une date qui sera précisée ultérieurement) à Saint-Malo, au cimetière de Rothéneuf. Elle reste donc en terre bretonne, sa terre.

André Métayer