Actualité politique

86 nouvelles arrestations

Les autorités turques ont procédé, dans la journée du samedi 13 février, à 86 arrestations à Batman, Hakkari, Mardin, Siirt et Sirnak (“sud-est anatolien”) ainsi qu’à Agri, Mus et Van (“est anatolien”) visant en premier lieu les dirigeants et des élus locaux du Parti pour la Paix et la Démocratie (BDP).[[qui remplace le DTP dissout fin 2009 par la Cour constitutionnelle.]]

Plusieurs arrestations ont également eu lieu à Adana et Istanbul, deux villes accueillant d’importantes communautés kurdes issues de l’exode rural.

Il est clair que Gouvernement veut démanteler un parti légalement élu et pousser la population livrée à elle-même à des actions violentes qui justifieront les mesures répressives déjà en place.

Où est sa politique “d’ouverture démocratique” ?

Il faut que les Chancelleries européennes et les plumes bien-pensantes ouvrent les yeux.