Soutien aux mouvements démocratiques

Manifestation kurde à Strasbourg pour Öcalan

30 000 Kurdes venus de France (dont Rennes) d’Allemagne, de Belgique et de Suisse ont manifesté samedi à Strasbourg pour réclamer la libération d’Abdullah Öcalan, Président du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK), “victime d’un complot international” et livré à la Turquie le 15 février 1999 ; il purge une peine de prison à vie dans des conditions d’isolement jugées inacceptables, d’après Veli Tekiner, du comité national de soutien à “Sayin Öcalan”.

Nous voulons un Kurdistan autonome, a déclaré à l’AFP Faruk Doru, l’un des porte-paroles de la Fédération des Associations kurdes en France (Feyka), la vie de 40 millions de personnes est en jeu et l’Union européenne a tout intérêt à trouver une solution rapidement.

L’important projet de gazoduc européen Nabucco qui doit acheminer à partir de 2013 le gaz de la mer Caspienne à l’Europe passera en effet par le Kurdistan ; l’Union européenne serait donc bien inspirée d’aider à trouver une solution pour régler par la négociation la question kurde.

André Métayer