Rojbîn, Sakine et Leyla

Assassinat de trois femmes politiques kurdes : communiqué de Daniel Delaveau

C’est avec horreur et indignation que j’ai appris l’assassinat de trois femmes politiques kurdes à Paris, dans la nuit du 9 au 10 janvier 2013. Rien ne peut justifier un tel acte de barbarie et c’est avec la plus grande fermeté que je condamne cet acte.

Ce déchaînement de violence intervient alors que les autorités turques ont entrepris des discussions historiques avec Abdullah Öcalan, leader kurde emprisonné depuis 1999. Je forme le vœu que cet assassinat n’entrave pas ce processus de négociation. C’est donc avec toujours plus de détermination et de conviction que j’appelle à une solution politique et pacifique rapide de la question kurde.

Depuis 1979, la Ville de Rennes entretient des relations avec la Ville de Diyarbakir, principale métropole kurde de Turquie. Elle a toujours soutenu la reconnaissance de l’identité kurde et le respect des droits culturels et politiques des Kurdes dans le cadre des frontières existantes. En mars 2012, le Conseil Municipal a adopté à l’unanimité un vœu de soutien face aux arrestations de personnalités et élus kurdes.

Daniel Delaveau

Maire de Rennes, Président de Rennes Métropole