Actualités du Kurdistan

Des universitaires contre la guerre au Rojava

L’armée turque a encore une fois envahi le Rojava. Violant le droit international, cette invasion militaire est en train de créer une nouvelle catastrophe humanitaire en Syrie. Des centaines de milliers de personnes ont été déplacées et des milliers ont déjà perdus leur vie. A cela s’ajoute de sérieux signes d’une résurgence de l’État islamique (EI) dont plusieurs centaines de ses combattants ont réussi à s’échapper des camps dans lesquels ils étaient enfermés. Ces évasions constituent une menace sérieuse pour l’Occident, et plus particulièrement pour l’Europe touchée par des attaques terroristes revendiquées par l’EI au cours des dernières années.

Le Moyen-Orient, marqué depuis plusieurs décennies par des conflits ethniques et confessionnels, ne doit pas être déstabilisé plus qu’il ne l’est déjà. Nous nous devons d’apporter urgemment notre aide aux acteurs démocratiques de la région qui ont besoin de notre soutien.

Nous, chercheurs et universitaires, appelons donc à :

  • l’arrêt immédiat de l’opération d’invasion militaire turque ;
  • l’établissement d’une zone d’exclusion aérienne au Nord de la Syrie ;
  • l’arrêt immédiat des livraisons d’armes à la Turquie ;
  • la dénonciation de l’accord migratoire qui lie l’Union Européenne à la Turquie.

Réseau d’universitaires kurdes allemands, suisses et britanniques :

  • Prof. Dr. Caucher Birkar, lauréat de la Médaille Fields 2018, University of Cambridge, Royaume-Uni ;
  • Prof. Dr. Joost Jongerden, University of Wageningen, Pays-Bas ;
  • Prof. Dr. Dr. Ian Ilhan Kizilhan, Director of the Institute for Genocide and Peace Research, Allemagne ;
  • Prof. Dr. Michael Meyen, LMU Munich, Allemagne ;
  • Prof. Dr. Norman Paech, Hamburg, Allemagne ;
  • Dr. Bahman Rostami-Tabar, Cardiff University, Royaume-Uni ;
  • Prof. Dr. Kariane Westrheim, University of Bergen, Norvège.