Actualités du Kurdistan

La Turquie taclée par le Parlement européen

Publié

Dans sa résolution du 15 mars 2018 sur la situation en Syrie, le Parlement européen a jugé sévèrement l’opération militaire turque en Syrie, considérant que “l’opération Rameau d’olivier menée par la Turquie dans la province d’Afrin contrôlée par les Kurdes a ajouté une nouvelle dimension au conflit syrien et a soulevé des préoccupations et des inquiétudes supplémentaires quant à ses répercussions sur le fragile équilibre interne en Syrie et sur les efforts déployés en faveur d’une solution négociée”.

Le parlement a déploré “un nombre important de victimes civiles” et la mise en danger de milliers d’autres, et a invité le gouvernement turc à jouer un rôle constructif dans le conflit syrien, et ce, dans l’intérêt même de la Turquie : “l’ouverture de nouveaux fronts en Syrie n’est pas dans l’intérêt de la Turquie en matière de sécurité” et de plaider en faveur d’un cessez le feu sur tout le territoire de la Syrie, y compris à Afrin. Il a donc demandé gouvernement turc de cesser son offensive et de retirer ses troupes.

André Métayer