Analyses & points de vue

Le Barreau de Paris soutient 33 avocats incarcérés à Istanbul

Samedi 26 novembre, 33 avocats et un journaliste ont été inculpés du chef d’accusation de “participation à une organisation terroriste” par décision de la Cour d’assise d’Istanbul et incarcérés.

Ces 33 avocats font partie du cabinet Asrin qui assure la défense du Président du PKK (Parti des Travailleurs du Kurdistan) Abdullah Öcalan.

Ces incarcérations interviennent après une grande vague d’arrestations menée le 22 novembre dans 16 départements de Turquie et ayant conduit à l’arrestation d’au moins 100 personnes, dont 70 avocats.

Le Barreau de Paris exprime sa profonde préoccupation concernant la situation de ses confrères incarcérés.

Il appelle les autorités turques :
– à garantir, en toutes circonstances, l’indépendance et la liberté des avocats et de leurs associations ainsi que la confidentialité de la correspondance et des communications des avocats en Turquie ;
– à respecter le Principe 18 des Principes de base relatifs au rôle du barreau, adoptés par le huitième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et le traitement des délinquants, selon lequel “Les avocats ne doivent pas être assimilés à leurs clients ou à la cause de leurs clients du fait de l’exercice de leurs fonctions.”
– à mettre fin à tout harcèlement, menace, intimidation et pression à l’encontre des avocats.

Il appelle les Barreaux de Turquie à soutenir leurs membres et à promouvoir l’indépendance, la liberté et l’intégrité de la profession d’avocat.

Paris, le 6 décembre 2011