Rojbîn, Sakine et Leyla

Le livre Rojbîna me (“notre Rojbîn”) à la librairie Planète Io le jeudi 11 octobre à 18 heures

Fidan Doğan, connue sous le nom de Rojbîn, a été assassinée par les services secrets turcs le 9 janvier 2013, en plein Paris, ainsi que deux autres militantes kurdes, Sakine Cansiz et Leyla Söylemez.

Rojbîn était un véritable soleil qui rayonnait au-delà de la communauté kurde. Elle était un relais utile et souriant auprès de tout le mouvement associatif, de la presse, des personnalités politiques et des cabinets ministériels.

Cette femme était donc dangereuse pour l’Etat turc : il fallait la faire taire. Rojbîn a été achevée d’une balle en pleine bouche.

Rojbîna me, c’est le fruit de nombreux contributeurs et contributrices qui ont apporté, avec leurs documents et leurs photos, toute l’affection qu’ils portent à Rojbîn, mais aussi leur chagrin, leur indignation, leur révolte. Ces 36 pages de textes allant de témoignages tendres de ses proches, famille ou ami(e)s, aux déclarations couvrant les activités militantes de Rojbîn, débouchent sur une prise de conscience politique : “je prends le relais”. Ces 50 photos, tantôt sérieuses, tantôt riantes, sont autant de facettes de la personnalité de Rojbîn, celle que nous avons connue, admirée, respectée, chérie. L’affaire n’est pas close, elle ne l’est pas, elle ne peut l’être. Une nouvelle plainte a été déposée par les avocats pour que vérité et justice soient rendues à Rojbîn et ses amies Sakine et Leyla.
André Métayer

“Rojbîna me” est un livre qui parle de son enfance, de sa vie militante, de son aura. André Métayer, président fondateur des Amitiés kurdes de Bretagne, en a eu l’initiative. Il a rassemblé les témoignages et les photos d’une soixantaine de contributeurs et rédigé l’ouvrage. La photo de couverture est de Gaël Le Ny. Du bel ouvrage, imprimé par Identic en juillet 2018. Il est en vente au prix de 6 euros.

Les Amitiés kurdes de Bretagne, qui ont édité le livre, sont particulièrement attachées à assurer sa diffusion et à animer les échanges auxquels il doit donner lieu. Dans cette perspective, le travail que peuvent faire les libraires est des plus importants. La librairie Planète Io fait partie de celles qui s’attachent à choisir et faire connaître les œuvres dont nous avons besoin pour nourrir nos engagements, nos actions, nos débats. Elle nous accueille – et André Métayer sera des nôtres ce jeudi 11 octobre à Planète Io, 7 rue Saint-Louis à Rennes à partir de 18h.

Pour les AKB, René Péron