Kilims de Hakkari

Les Amitiés kurdes de Bretagne aux marchés de Noël : à Betton dimanche prochain

Vous avez manqué les Marchés du monde et de la Solidarité internationale de Brest et de Rennes, le week-end dernier ? Les Amitiés kurdes de Bretagne vous donnent rendez–vous au marché de Noël des associations de Solidarité internationale à Betton, le 7 décembre de 10h à 18 h à la salle des fêtes.

Cette manifestation grand public se veut une action de sensibilisation à la solidarité internationale et à diversité culturelle, ainsi qu’une valorisation de l’engagement et du bénévolat. Elle permet aux visiteurs de soutenir les actions menées par les associations présentes, par l’achat d’artisanat ou de produits équitables venus des pays avec lesquels elles développent leurs projets.

Comme chaque année, les AKB proposeront un choix de livres traitant de la question kurde et de kilims (tapis tissés) faits main par les tisseuses de Hakkari. L’atelier de kilims a été créé à Hakkari dans le but de venir en aide aux personnes déplacées à la suite des opérations militaires. Chaque tisseuse fait vivre 5 à 15 personnes. Il préserve également un savoir-faire menacé par l’état de guerre sournois. Les AKB proposeront aussi un petit bracelet rappelant que trois militantes kurdes, dont Rojbîn, bien connue en Bretagne, ont été lâchement assassinées en plein Paris le 9 janvier 2013, symbole de la lutte des femmes mais aussi symbole de tout un peuple luttant pacifiquement pour que lui soit reconnu le droit de vivre en kurde.

Les militants présents seront là pour répondre aux questions que les visiteurs ne manqueront pas de poser à propos des événements qui se déroulent en ce moment au Kurdistan de Syrie, notamment à Kobanê.

André Métayer

Dons pour les réfugiés de Kobanê et du Rojava

• Ziraat Bankasi Diyarbakir Şubesi
IBAN : TR87 0001 00009131 5819 4050 11 SWIFT : TCZBTR2A001
• Le Croissant Rouge du Kurdistan
IBAN : FR76 30003 03947 00037263155 39, BIC : SOGEFRPP
• Stand “Amitiés kurdes de Bretagne” (en précisant : don pour les réfugiés de Kobanê et du Rojava)