Analyses & points de vue

Orhan Pamuk décoré de la Légion d’Honneur

L’écrivain turc Orhan Pamuk, prix Nobel de littérature en 2006, a reçu ce lundi 29 octobre les insignes d’Officier de l’ordre national de la Légion d’Honneur des mains de la ministre française de la Culture, Aurélie Filippetti, qui a salué sa “liberté de style” et son combat “contre toutes les intolérances”.

Orhan Pamuk, avait été condamné le 28 mars 2011 par un tribunal d’Istanbul pour avoir déclaré à un journal suisse qui l’interviewait :” un millions d’Arméniens et 30 000 Kurdes ont été tués sur ces terres, mais personne d’autre que moi n’ose le dire”.

Orhan Pamuk est l’un des intellectuels turcs à avoir publiquement reconnu en 2005 le génocide des Arméniens et s’être élevé contre le traitement infligé aux Kurdes par le gouvernement turc. Il s’était fait aussi le défenseur de Salman Rushdie, l’auteur des Versets sataniques.

Orhan Pamuk, qui a été contraint de quitter la Turquie pour échapper aux menaces de mort, est l’auteur turc dont les ouvrages sont les plus vendus dans le monde (Mon nom est Rouge ; Neige ; Le Musée de l’innocence).

Il faut lire Orhan Pamuk, son œuvre est éclairante pour la conception des luttes d’émancipation.

André Métayer